MC : Question sur l’électrolyse de cuivre et/ou zinc (II)

Le même abonné m’a écrit récemment un courrier pour la suite de ces expériences avec les différents métaux et notamment le zinc et le cuivre. Ci-dessous le contenu :

Je cite,

Merci pour vos réponses.

Vous me dites que pour le cuivre on ne peut pas obtenir beaucoup d’ions et donc rarement dépasser 0,5-0,7ppm. Pourtant dans les réglages enregistrés du ColloidGen la fin de l’électrolyse est fixée à 6ppm pour le cuivre. Est-ce une erreur ?

Concernant le cuivre toujours, j’ai acheté du cuivre ionisé sur XXX et il est indiqué que c’est bien du cuivre ionisé « CuSO4 ionisé ». De plus la solution vendue en bouteille PET est transparente, non colorée. Pensez-vous qu’il s’agisse de la méthode haute tension qui permet d’avoir ces ions ou est-ce un abus de langage?

Pour le zinc, le problème est le même que le cuivre, je n’arrive pas à dépasser 0,4 ppm. J’ai rajouté un peu d’argent pour favoriser l’électrolyse mais ça monte à 0,5 dû à la présence de l’AC mais ça stagne à cette concentration malgré plusieurs jours de branchement en continue. Il y a aussi présence de pas mal de dépôt blanc au fond.

Sur cette page http://www.electrocolloidal.com/2013/05/28/mc-temoignage-dun-abonne-sur-le-cuivre-colloidal/, un abonné dit qu’il fait du cuivre à 15ppm avec le Colloidgen, comment fait-il pour arriver à 15 ppm ? Peut-on lui demander sa méthode ?

Fin de citation

Accès protégé, nécessite un abonnement. Voir page Abonnement


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans cuivre, Métaux Colloïdaux, Zinc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.