AC : Questions sur l'utilisation du ColloidGen

Cette semaine deux personnes m’ont écrit sur l’utilisation du ColloidGen, à qui j’ai apporté quelques éléments de réponse. Je rapporte ci-dessous les questions et les réponses. Un des utilisateur me demande si je peux proposer un forum sur le site pour que les utilisateur puisse dialoguer ensemble.

Je cite,

Monsieur,

Cela fait la 3ème fois que je fais de l’argent colloïdal avec le ColloiGen acheté il y a quelques mois et avec de l’eau distillée achetée en pharmacie. J’obtiens toujours un énorme dépôt au fond et à la surface et cela dès la première heure de fonctionnement. Je ne comprends pas pourquoi. J’utilise le mode automatique. Quelle peut être la raison : qualité des baguettes d’argent… ?

Je désespère vraiment de pouvoir en produire de bonne qualité.

Merci d’avance de m’aider à résoudre ce problème.

Cordialement,

Claudie

Fin de citation

Ma première réponse fut d’expliquer l’utilisation du ColloidGen, décrite dans un document disponible et téléchargeable sur www.colloidgen.com, puis une seconde réponse que je rapport ci-dessous.

Je cite,

Bonsoir,

Je suis navré de constater que vous rencontrez des problèmes pour la production d’argent colloïdal. Je vais tenter de vous décrire aussi simplement que possible comment procéder.

Si vous avez des particules collées aux électrodes et au fond du bocal, c’est normal tant que la solution reste transparente. Retirez le ColloidGen et les électrodes, laissez la solution se reposer et ensuite versez la dans une bouteille en évitant de renverser les particules du fond dans la bouteille. Si vous avez des filtres appropriés, vous pouvez simplement filtrer. Vous nettoyez les électrodes avec un Kleenex et voilà.

En intervenant sur les options décrites dans le précédent mail, vous pouvez optimiser en baissant la première périodicité « Periode 1 » à 15 minutes ou 12 minutes et la seconde « Periode 2 » à 7 minutes ou 6 minutes, ainsi, l’électrolyse durera plus longtemps et vous aurez moins de particules dans le fond.

Cordialement,

Fin de citation

la réponse de Claudie fut la suivante :

Je cite,

Des particules sont au fond mais d’autres flottent. Puis-je utiliser un filtre à café (non blanchi) pour filtrer sans dénaturer l’Ag coll ?

En tous les cas, merci pour tous vos conseils. Je les conserve et j’essaierai dès que j’en aurai le temps.

Fin de citation

Sur ce, je réponds :

Je cite,

Je vous en prie, pour le filtre à café je n’en sais rien, personnellement j’ai des filtres de laboratoire, renseignez-vous pour savoir s’il n’y a pas de produits chimiques ou tout autre produit qui pourrait causer une quelconque réaction, en fait, un papier dont vous connaissez l’origine conviendra après tout, puisque vous voulez retirer les dépôts métalliques, c’est pour cela que je préfère laisser reposer la solution pour que les dépôts tombent dans le fond et après je verse dans ma bouteille en laissant dans le fond du bocal, un filet de la solution avec les dépôts  …

Cordialement,

Fin de citation

Une autre personne m’a écrit dont je rapporte le contenu ci-dessous :

Je cite,

Bonjour

J’ai bien reçu ce matin le ColloidGen avec la solution de fer et je vous en remercie. Il ne me reste plus qu’à me fournir en eau distillée. Est-il normal qu’il y ait des particules en suspension dans cette solution de fer? Des bouteilles couleur ambre (anciens bouteilles de vin vides) suffisent-elles pour stocker de l’AC? Faut-il cette même précaution du verre pour les autres métaux colloïdaux comme le cuivre ou le plastique suffit-il?

Concernant votre site, y a-t-il un forum où les lecteurs/ utilisateurs peuvent partager leurs expériences sur l’AC et les autre colloïdaux ?

Merci

Cordialement,

Fin de citation

Et ma réponse fut ;

Je cite,

Bonsoir,

Les particules en suspension proviennent de l’électrolyse, en effet, j’ai fait du fer avec votre ColloidGen comme test et laissé reposer la solution pour que les particules tombent dans le fond, puis j’ai versé dans la bouteille, il arrive que quelques particules tombent dans la bouteille, pour éviter, on peut utiliser un filtre approprié, de préférence de laboratoire ou un papier dont on connait l’origine, il ne faut pas que le papier soit traité chimiquement.

Pour les autres métaux, vous aurez la même chose, argent, cuivre, zinc, etc., il faudra procéder de la même manière, un moyen pour éviter de produire des dépôts serait de faire varier les différentes périodes pour justement empêcher que les
électrodes s’encrassent, mais ce n’est pas simple au début.

Pour conserver les solutions produites, mieux vaut des bouteilles en verre et teintées. Enfin pour le forum, vous n’êtes pas le seul à me demander et je dois voir comment techniquement intégrer un forum pour les utilisateurs de ColloidGen sur le site, dans le principe, c’est une très bon idée, j’espère même que parmi les utilisateurs, certains auront l’idée de commencer un forum indépendamment du site.

Cordialement,

Fin de citation

Voilà, donc, je constate que beaucoup d’entre nous avons les mêmes questions et avec la pratique et le temps, tout un chacun peut devenir autonome.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, ColloidGen I. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.