MC : Un lecteur m'écrit au sujet de l'intérêt du magnésium pour l'organisme

Je viens de recevoir un courrier d’un lecteur sur l’intérêt du magnésium pour l’organisme de l’être humain. Voir le courrier ci-dessous.

Je cite,

Bonjour,

Il s’agit d’un article que je viens de lire, le voici, intéressant, http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/magnesium-un-simple-fait-qui-peut-vous-tuer

Une fois que vous avez fini de lire, le dernier paragraphe pose le problème. Et la question directe qui m’est venue est : est-ce que le magnésium colloïdal fait bien aussi monter le bon « taux » de magnésium, comme bien expliqué dans l’article ?

Je pense que la réponse est oui. Et vous, vous en pensez quoi, ou savez-vous quelque chose ?

Cordialement,

Alexandre,

Fin de citation

Bonjour et merci de m’écrire,

Le fait de savoir que le magnésium est un élément indispensable pour le corps des animaux et donc pour nous êtres vivants, ceci a été confirmé par les travaux de Dr Delbet, il y a déjà 100 ans, j’ai rapporté plusieurs séries d’articles très intéressantes à ce sujet, voir la page « Séries d’articles » et notamment les séries Le chlorure de magnésium – L’après Delbet et Le chlorure de magnésium et Châtel-Guyon. C’est d’ailleurs grâce à ces études* que j’ai commencé à m’intéresser sérieusement au chlorure de magnésium et par rebond au magnésium colloïdal.

D’ailleurs, à partir de janvier 2014, je propose des électrodes de magnésium avec le ColloidGen, car je suis persuadé du bienfait du magnésium. A mes enfants, je leur dis d’en abuser avec le magnésium, c’est pour dire. A quelqu’un qui aurait des problèmes rénaux, je ne dirai pas la même chose, mais passons.

Votre article est intéressant, car il parle du magnésium sérique et du magnésium dans les cellules. C’est bien la première fois que je suis confronté à cette différence, non pas qu’elle ne soit pas possible, mais il fallait y penser. Nous savons aujourd’hui que les animaux et les humains ne sont pas capables de fabriquer du magnésium, contrairement aux plantes et végétaux qui savent en fabriquer. Nous sommes plutôt consommateurs et non fabricants. Nous savons également que la carence est également un autre problème fondamental et celle-ci existe déjà depuis une centaine d’années, en effet, elle a commencé à s’accentuer avec l’ère industrielle. Je ne sais pas pour vous, mais essayez d’acheter du pain brun, j’ai bien dit brun à l’extérieur et à l’intérieur, vous aurez du bien à trouver aussi simplement que le pain blanc hyper raffiné et vidé de ses minéraux, vitamines etc., quasiment toutes les boulangeries reçoivent des mêmes minotiers la même farine blanche qui n’a plus rien dans le ventre. Vous me direz, c’est normal, nourrir des millions de gens a ses avantages et ses inconvénients, mais je pense qu’il n’y a pas que la nourriture des millions qui soient en jeu, l’intérêt d’un petit nombre vaut plus que la pain quotidien des millions.

Pour revenir à votre question, je n’en sais rien, ce que je sais, c’est que le magnésium est consommé à l’aide du calcium qui est présent et comme dans les cellules, le calcium ionique Ca2+ est un élément indispensable des échanges de flux intra et extra cellulaire, alors je ne sais pas dans quelles conditions, le magnésium sérique ne passerait pas dans la cellule afin de combler la carence de celui-ci.

Je vais garder cet article dans un coin de ma petite mémoire et vais chercher des études scientifiques qui en parlent. Si par ailleurs, vous avez accès à l’étude dont l’article fait référence, cela m’intéresse. Car, j’aime autant lire l’étude, savoir qu’il l’a faite et dans quel contexte. Après tout, il y a pléthores d’études et même scientifiques qui prétendent que les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables ne sont pas nocives pour la santé, tout comme l’amiante il y a une quarantaine d’années. Il faut confronter les études des uns et des autres, car même les scientifiques sont achetés de nos jours pour l’intérêt d’un petit nombre …

Cordialement,

*En fait, tout a commencé grâce à un lecteur qui m’a parlé au cours d’un échange de courriers du chlorure de magnésium.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Magnésium, Métaux Colloïdaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.