AC : Question sur la production d'argent ionique/colloïdal avec le "ColloidGen I"

Je viens de recevoir un courrier d’un utilisateur du « ColloidGen I » sur la production d’argent ionique/colloïdal, ci-dessous, le courrier.

Je cite,

Bonjour, c’est encore Thomas, j’ai laissé l’électrolyse toute la nuit, j’avais remué du temps que j’étais debout puis après plus. Ce matin la production n’est pas finie et l’eau a pris une coloration jaune avec des dépôts noir au fond. 12ppm c’est peut être trop? Ou je n’ai passe assez remué? Qu’en pensez vous? C’est peut être un peu dur a distance sans voir le résultat.

Merci,

Cordialement,

Thomas.

Fin de citation

Bonjour,

Cela se produit en effet, la coloration jaune indique que les particules en argent sont grosses, vous pouvez arrêter, filtrer puis ajouter une goutte (ou deux gouttes) d’eau oxygénée H202 (que vous pouvez acheter en pharmacie à 20 ou 30 volumes), vous attendez et la solution va redevenir transparente.

Ou alors,

Vous recommencez l’électrolyse avec de l’eau distillée pure, vous mettez de nouveau en marche le « ColloidGen I » avec un seuil plus faible (dans le menu des options, voir les instructions /wp-content/uploads/2013/07/ColloidGen_I_1_02.pdf), par exemple un seuil de 6 ppm pour appréhender l’appareil.

Si l’électrolyse tourne ce matin encore, c’est parce que le seuil de 12 ppm n’a pas été atteint, cela est certainement dû au fait que vous avez remué, ce qui n’est pas mauvais en soi.

Ce qu’il faut comprendre dans la production de l’argent ionique/colloïdal, c’est que ce métal est un peu capricieux. C’est pour cela que quatre périodes ont été implémentées, que vous pouvez modifier pour vos besoins (voir les instructions), quand le « ColloidGen I » est livré, les périodes se déclinent ainsi, Période 1 = 10 minutes, Période 2 = 5 minutes, Période 3 = 30 secondes et Période 4 = 15 secondes.

Dans votre cas, la première période a duré 2 fois 10 minutes, puis la seconde période, 2 deux fois 5 minutes et après toute la nuit, la période 3 a été déclenchée, cette période de 30 secondes, pendant laquelle les bornes plus et moins des électrodes sont alternées peut durer longtemps si les deux premières périodes sont trop courtes ou si vous avez remué la solution pour mieux disperser les particules et ions dissous dans la solution. Autrement dit, les périodes 1 et 2 terminées, la solution n’avait pas encore suffisamment de conductivité pour que la troisième période (30 secondes) prenne le relais pour que la concentration de la solution monte rapidement.

Enfin, pour les dépôts, cela se produit, j’ai remarqué, quand les électrodes ne sont pas bien parallèles, elles sont plus rapprochées vers le fond du bocal par exemple. Mais cela peut se produire même si les électrodes sont bien parallèles, dans ce cas ci, cela se produit quand pendant les deux périodes P1 et P2, il y a eu un fort emballement (une accélération de la conductivité).

La production d’argent ionique/colloïdal demande un peu de temps en appréhendant l’appareil, quel qu’il soit, il peut arriver que pour les mêmes paramètres de démarrage, la solution tourne au jaune, surtout si on cible des concentrations élevées, pour les concentrations en dessous de 10 ppm, une même procédure peut donner des résultats stables d’un lot à un autre. Le fait de remuer est bien, mais pas forcément suffisant, car il y a d’autres paramètres qui entrent en jeu, et notamment, la distance entres les électrodes, la qualité de l’eau de départ etc.

Cordialement,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, ColloidGen I. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.