MC : Garantie autour du ColloidGen

Vous êtes en mesure de vous demander comment est prise en charge le ColloidGen en cas de panne et s’il y a une garantie qui court. Eh bien oui, normalement le ColloidGen, avant d’être livré passe une série de tests et au moins, une production de solution colloïdale. Malgré ces tests, il peut arriver qu’un composant électronique devienne défectueux, cela a été le cas récemment  avec un acquéreur du ColloidGen.

La garantie pour une panne de composants électroniques court pendant un an (à compter de la date d’acquisition), cela veut dire que dans des conditions normales* d’utilisation du ColloidGen, si l’appareil présente un dysfonctionnement, il suffit de le renvoyer (avec l’adaptateur secteur) et il sera dépanné et vous sera renvoyé. Avant l’envoi, une nouvelle série de tests est effectuée et dont un test de production de solution colloïdale, la solution vous sera livrée comme cadeau avec le retour du ColloidGen.

La garantie ne fonctionne pas si le boitier de l’appareil est ouvert, en effet, sur quasiment tous les ColloidGen livrés à ce jour, le boitier est scellé de manière à garantir que l’utilisateur n’ouvre pas le boitier. Si le sceau est défait, la garantie n’est plus applicable.

*Une utilisation dans des conditions normales exclut tout dommage porté volontairement ou involontairement à l’appareil, par exemple, son utilisation avec un autre adaptateur secteur, contact avec de l’eau, toute autre utilisation autre que celle de produire des solutions colloïdales/ioniques.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans ColloidGen I, Métaux Colloïdaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.