A : Le cancer vu autrement (III)

Je viens de recevoir un courrier d’un des abonnés suite à la publication d’un article sur le cancer. Ci-dessous, son courrier.

Je cite,

Cher Monsieur,

Je viens de lire vos lignes sur votre connaissance qui a un cancer et que vous soulagez avec de l’AC. Eh bien, sachez que depuis 2002, il est reconnu que la lycine (acide aminé) empêche les métastases de se propager ! Comme l’on ne peut pas breveter ce mirconutriment, cela n’intéresse personne…

Je vous recommande de prendre connaissance des recherches effectuées par la Fondation du Dr Rath sur le cancer, les maladies cardiovasculaires et le diabète.

Voici quelques liens qui je l’espère porterons toute votre attention.

http://www.drrathresearch.org/cancer.html

http://www.dr-rath-foundation.org/

A cette adresse vous pourrez lire en ligne le dernier livre du Dr Mathias Rath et de la Dr Aleksandra Niedzwiecki sur le cancer.

http://www.victory-over-cancer.org/fr/livre/index.html

Bien à vous et merci pour toutes les infos que vous nous transmettez.

Amicalement

Frédéric

Fin de citation

Cher Monsieur,

Merci beaucoup pour partager avec moi vos connaissances que je rend publiques pour toute personne intéressée. Je vais regarder avec intérêt ces quelques liens dans les semaines à venir.

Cependant, je dois vous avouer que je fais face également à une autre opposition que ma propre ignorance, celle d’avoir une personne qui a une confiance inébranlable dans la médecine actuelle, quoiqu’en train d’être mise à mal. Cette personne est l’archétype de beaucoup d’autres qui ont longtemps cru dans le système de protection à la française (ou tout autre système centralisé, avec des gourous), tout comme moi il y a encore une dizaine d’années, où, l’État, un parent à part entière, est capable de prendre soin de nous par le biais de la Sécurité Sociale, les médecins formés par l’Éducation Nationale sont tout à fait capable de soigner.

Je ne souhaite nullement jeter le bébé avec l’eau du bain, mais il me semble que tout système centralisé (tout comme l’Église etc.) a ses travers, tout comme Galilée un jour devait se confronter à ses confrères pour dénoncer un sectarisme insupportable, beaucoup de médecins se heurtent à une bureaucratie de plus en plus complexe et compliquée et n’arrivent plus à suivre le serment d’Hippocrate, pour lequel ils ont certainement choisi ce métier noble.

En réalité, comme tout autre métier, ils sont devenus les exécutants du système et ont perdu leur sens critique ou alors subissent une pression et doivent, soit l’accepter ou la rejeter faute d’être marginalisés. La médecine occidentale, dans son ensemble n’est plus une médecine qui soigne, mais une médecine basée sur le business. C’est là où le bât blesse, car nous avons tous été formatés à croire le contraire et pourtant la réalité est toute autre et nous avons du mal à l’admettre, car certainement trop difficile à encaisser. C’est peut-être là où l’expression « la vérité blesse » prend tout son sens …

Heureusement, que des femmes et des hommes de toute sorte, médecins, ouvriers, scientifiques, boulangers, financiers etc. sont capables de se remettre en question et initier un contre courant pour qu’une ère nouvelle, tout comme la renaissance à la fin du moyen âge, réapparaisse, et nous permette de sortir de cet obscurantisme, dans lequel, le système en place nous plonge, tels des « moutons de Panurge » …

Merci encore !

=> A : Le cancer vu autrement (IV)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Autres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.