AC : Peroxyde d’hydrogène et argent

Cette expérience de casser les grosses particules d’argent obtenues suite à une électrolyse de deux électrodes d’argent avec la méthode BTCC (basse tension courant continu) à l’aide du peroxyde d’hydrogène (communément appelé l’eau oxygénée) est certainement connue par la plupart de mes lecteurs. Pour moi, c’est la première fois que j’ai procédé à cette expérience, j’ai lu un petit peu sur le sujet et ai rapporté quelques écrits sur le sujet, notamment ici => Question sur H2O2 et les métaux colloïdaux, un abonné m’a également livré son expérience. Dans la réponse faite à la question posée sur l’eau oxygénée, j’indiquais que l’atome d’argent donnait un électron, sachant qu’une particule d’argent est composée de plusieurs atomes et que la solution ionique/colloïdal qui prend une couleur jaune est signe de grosse particules, l’introduction de quelques gouttes d’eau oxygénée permet de réduire en taille, les grosse particules d’argent. Cette réduction permet un changement de couleur qui vire vers une couleur transparente.

Alors pour procéder à l’expérience, je disposais d’une solution « ratée » d’argent ionique/colloïdal obtenue avec la méthode BTCC qui avait viré au jaune. J’ai introduit 5 gouttes d’eau oxygénée stabilisée à 30 volumes, contenant 9% en poids de H2O2 (eau oxygénée), susceptible de dégager à peu près 30 fois son volume d’oxygène gazeux. Après les cinq gouttes, la couleur a viré vers l’ambre, puis progressivement vers une couleur jaune pâle avec dégagement de bulles d’air. Après une dizaine de minutes en remuant le verre, j’ai de nouveau rajouté 4 gouttes et laissé agir. J’expose les photos dans l’ordre chronologique ci-joint.

Solution d’argent ionique/colloïdal de départ

Solution d'argent ionique/colloïdal de départ

Solution après introduction de 5 gouttes

Solution après introduction de 5 gouttes

Solution (photo 3)

Solution (photo 3)

Les photos ci-dessous sont prises après avoir ajouté encore 4 gouttes.

Solution (photo 4)

Solution (photo 4)

Solution (photo 5)

Solution (photo 5)

Solution (photo 6)

Solution (photo 6)

Après, j’ai ajouté 5 autres gouttes et laissé reposer la solution.

=> AC : Peroxyde d’hydrogène et argent (II)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.