EM : Les forces électromagnétiques au service du vivant (III)

J’ai déjà rapporté les travaux de Milikan (ou Mullikan) au début du XXème siècle mettant en exergue les rayons cosmiques. Une énigme longtemps restée sans réponse, sur cette concentration de charges électriques dans l’air atmosphérique. C’est d’ailleurs lui, convaincu de l’origine extra-terrestre de cette énergie, qui donna le premier, le nom de « rayons cosmiques ». Avant lui, les scientifiques pensaient que cette électrisation dépendait de la radioactivité terrestre. Accès protégé, nécessite un abonnement. Voir page Abonnement

=> EM : Les forces électromagnétiques au service du vivant (IV)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Electromagnétisme, médecine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.