AC : Témoignage sur le zona

J’en ai parlé du zona qu’un de nos proches a été victime suite à une opération du cerveau dans le cadre d’une tumeur maligne, et comment l’argent ionique/colloïdal apaise les douleurs. En effet, selon le patient que j’ai revu le weekend dernier, le chirurgien a confirmé qu’il a été victime du zona suite à l’opération. Le zona est apparu une semaine après l’opération une fois que notre proche est retourné à la maison, suite aux douleurs bien localisées avec des boutons rougeâtres, il est allé voir son médecin de campagne qui n’a pas su diagnostiquer le zona, d’ailleurs, ce médecin n’a rien diagnostiquer du tout, et pourtant, c’est un médecin qui a de la bouteille. Pourquoi rien, car il y a déjà trois ans, quand malade, pris par une toux à cracher ses poumons, il avait tout juste diagnostiquer un coup de froid, alors qu’une tumeur maligne était apparue dans un des poumons.

Bref, tout le monde est faillible, mais à ce point là, c’est un peu exagéré, d’autant plus que récemment avant la découverte d’une tumeur maligne cette fois ci dans le cerveau, le pneumologue parlait de rémission, il y a encore à peine deux mois, jusqu’au jour où une attaque cérébrale a du l’obliger à être transporté d’urgence à l’hôpital pour ensuite découvrir la tumeur au cerveau. Une simple recherche sur un moteur de recherche devrait nous indiquer une plus grande précaution que tous les dires de nos médecins les plus éminents, puisqu’il est avéré qu’une tumeur maligne présente dans les poumons, doit nous mettre en garde sur une apparition au niveau du cerveau, mais ce détail là a échappé à la médecine moderne.

Toujours est-il qu’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain comme on dit, certainement que peu de gens dont surtout moi le premier n’auraient pas fait mieux, voire pire, cependant, je ne suis pas du tout qualifié, la médecine, c’est comme la politique, j’ai souvent le sentiment que des aveugles dirigent d’autres aveugles, quoique dans le lot, des hommes et des femmes de science tirent l’alarme, mais on ne veut pas les entendre, ou peut-être qu’ils parlent à demi mots.

Notre proche a une admiration pour la médecine comme la plupart d’entre nous qui sommes encore endormis. Il est vrai que les chirurgiens comme celui qui a retiré 3/4 d’un lobe de poumon ou le dernier qui a retiré la tumeur au cerveau restent des plombiers extraordinaires, c’est ainsi que je les appelle, ce sont des mécaniciens de très grande précision et je les félicite pour être capable de faire de la mécanique à haute précision, sans ça, ils ne ne servent pas à grand chose. Bravo mesdames et messieurs !!! Ce n’est pas donné à tout le monde !!!

Avec cette attitude vis à vis des médecins qui restent des dieux devant lesquels, nous restons souvent bouche bée, voire complètement démunis, il est toujours difficile d’apporter une médecine plus douce auprès de ces personnes, dont il y a encore 5 ans, j’en faisais parti. Et pourtant, la brèche a été faite auprès de notre proche qui souffrait tellement et dont les corticoïdes, à part le soulager momentanément avec des effets secondaires indésirables avec un gonflement du visage, n’arrivaient pas à apaiser les douleurs lancinantes. Il a accepté de « se laisser faire », même si nous « les cons », on ne connait rien, de lui faire des pansements à base d’argent ionique/colloïdal. Il faut dire que 67 ans de formatage du système ne se défait pas en deux minutes, mais la souffrance nous fait plier tous, sauf peut-être les plus endurcis.

Toujours est-il que depuis la découverte de ces pansements à base d’argent ionique/colloïdal et le soulagement sans effet secondaire quelconque, il ne jure que par ça, l’autre jour, un des enfants m’a relayé un message comme quoi, il me remerciait au moment trois fois. Et ce weekend, j’ai pu constater à quel point il était preneur de ces pansements qui selon ses dires, le soulagent de ses lancinantes douleurs qui parfois deviennent insupportables, au point où, il décrit lui-même, c’est comme un marteau piqueur qui vous tape sur la tête. Il faut croire que les extrémités nerveuses sont sollicitées par le zona et je peux imaginer la douleur.

Sur ce, je lui demandai si les chirurgiens lui avaient prédit une possible dégradation de son état après l’opération, il me répliqua que non, ils n’avaient pas idée des répercussions et surtout pas le zona.

Bref, même avec cette brèche, je sens qu’il reste sceptique, car cela ne vient pas de la médecine officielle, je suis sûr qu’il serait très heureux et beaucoup plus à même « d’obéir » si un médecin lui donnait ce traitement. D’ailleurs, ces propres propos sont « j’ai dit aux médecins que je m’occupais de respirer et que ce sont eux les techniciens », autrement traduit, ce sont eux qui s’occupent de ma santé, moi, je me bats pour vivre. C’est comme si, je vous disais que je vote et je laisse les politiciens gérer ma vie sociale et tout le reste qui va avec !

Nous sommes des grands enfants après tout ….

Enfin un autre point, c’est le platine colloïdal, il semblerait qu’il ne soit pas toxique après un mois de prise quotidienne, puisqu’il n’a pas été victime de vomissement ou de nausée, est-ce que le platine agit sur la tumeur ? Cela reste un mystère, d’autant plus qu’une série de chimio ne va pas arranger les choses, du moins j’espère que j’ai tort.

En tout cas, l’argent ionique/colloïdal et les corticoïdes ne sont pas incompatibles, du moins à ce stade du traitement.

Il est reparti avec deux litres d’argent ionique/colloïdal pour son zona, j’ai le pressentiment que la solution ionique est bien meilleure que celle obtenue avec la méthode HVAC, mais cela reste un pressentiment, quoique les travaux du Dr Becker ne contredisent pas ce sentiment. Il est également parti avec un litre de platine colloïdal. Les pansements sont faits avec des compresses (ou gaze) à l’argent ionique/colloïdal étalés sur tout le crâne et surtout à l’endroit où il y a eu l’opération, la nuit, un bonnet de bain permet de maintenir l’ensemble des pansements, car il ne supporte pas les bandages. Donc on s’adapte.

=> AC : Témoignage sur le zona (II)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Témoignages, Traitements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.