MC : Question sur la fabrication de métaux ioniques/colloïdaux

Je viens de recevoir un courrier d’un lecteur qui me demande des informations sur la fabrication d’autres métaux colloïdaux ou ioniques. Ci-dessous son message.

Je cite,

Bonjour monsieur !

Je me permets de vous écrire car j’aimerais avoir votre avis sur une certaine question qui me « turlupine »… 

Ce matin, j’ai procédé à ma première production d’argent colloïdal (à 10 ppm suivant vos recommandations), et tout s’est très bien passé grâce à votre livret très bien fait. J’en profite pour vous tirer mon chapeau et vous féliciter de ce travail vraiment professionnel …

Mais si je vous contacte, c’est parce que je ne parviens pas à trouver d’informations concernant les autres métaux (cuivre, magnésium, zinc, or…). J’aimerais en effet connaître les dosages (ppm), les effets bénéfiques, d’éventuels effets secondaires pour chacun d’eux…

Je me tourne vers vous car j’ai vu que vous vous intéressez à l’argent colloïdal depuis un certain temps, et je me dis que vous vous êtes déjà posé peut-être les mêmes questions? Connaîtriez-vous un ouvrage (ou un site) de référence en la matière (même en anglais) ?

Je vous remercie infiniment pour votre attention et votre aide…

D’avance merci,

Renaud,

PS: j’ai récemment « découvert » les travaux du même ordre de Marcel Violet… En avez-vous entendu parler ?

Encore merci!

Fin de citation

Bonjour et merci pour le premier retour positif depuis un an que j’ai publié le livret. Le site http://www.electrocolloidal.com a pour objet de référencer la documentation autour des colloïdes à base d’autres métaux également, il est vrai qu’au début, je me suis intéressé à l’argent et de fil en aiguille, j’ai ouvert le champ d’investigation et de collecte sur les autres métaux.  Il n’est peut-être pas aussi exhaustif que sur le métal argent, mais je commence à produire des articles qui retracent mes expériences avec les autres métaux et de la documentation sur le dosage et la toxicité.

Le problème avec les autres métaux réside dans le fait que la documentation existante est basée sur les composés des métaux. Très peu de documentation existe sur l’état colloïdal de ces métaux. Un endroit où vous pouvez éventuellement regarder est le moteur gallica de la Bibliothèque numérique de France, il y a davantage de documents sur l’état colloïdal des métaux cités au début du XXème siècle qu’aujourd’hui. Il y a le livre (en anglais) de Marc Peterson ici http://www.amazon.com/Colloidal-Production-Guide-Advanced-Particulate/dp/143820017X, mais surtout dans le domaine HVAC. Le site de mon partenaire Lucien ici http://www.pulsar.li/fr, et puis internet.

Je rappelle que je fabrique moi-même du zinc, cuivre, magnésium, or et platine et rapporte mes expériences et les effets secondaires sur le site. J’ai un projet d’un autre livret sur les colloïdes métalliques, mais ce n’est pas pour demain, avant tout, je dois acquérir encore davantage de bagages.

Pour ce qui est de Marc Violet, j’ai eu une personne qui m’en a parlé, je ne me suis pas encore plongé dans ses travaux et je connais peu encore sur ses découvertes.

J’espère avoir apporter quelques éléments de réponses à vos interrogations.

Cordialement,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Fabrication, Métaux Colloïdaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.