AC : Gel pour cheveux à base de nanoparticules d’argent

Très récemment je vous ai rapporté la généralisation des nanoparticules dans des produits aussi variés que des biens de consommation, d’électroménagers etc. Dans le passé, j’avais également rapporté sur le site un nombre de produits à base de nanoparticules, ici, je vous propose un gel douche à base de nanoparticules d’argent et non d’ions d’argent pour les cheveux.

Il s’agit du produit NANOVER™ Hair Gel, c’est un produit qui est fabriqué en Chine et je ne connais pas le sérieux, voire son efficacité ou même son niveau de toxicité, c’est à titre d’information que je rapporte ce produit. Sachant qu’il a été référencé dans une base de donnée de produits à base de nanoparitucles. En tapant dans un moteur de recherche, je suis tombé par exemple sur ce site.

La structure des nanoparticules est à base métallique formée de dioxyde de titane et des nanoparticules d’argent, et non ionique. Comme la taille des nanoparticules, y compris des nanoparticules d’argent est en moyenne de 5 nm, ces particules possèdent un taux de remplissage et de surface élevé avec une masse donnée. NANOVERTM est un antimicrobien à base de colloïdes.La société qui l’a commercialisé est Nanogist Co., Ltd. http://www.nanogist.com (une société basée en Corée du sud), site cité en 2007. Or aujourd’hui, ce site n’existe pas. Est-ce que la société a coulé ? Reste un mystère.

Toujours est-il que cette société fournissait (ou fournit toujours) toute une gamme de crème de visage, pour les mains, shampoing, dentifrice* etc. pour le soin du corps. Voilà ce qu’ils prétendaient dans leurs réclames :

Des nanoparticules d’argent pures à l’état colloïdal, dispersées dans une eau distillée pure sont des catalyseurs qui diminuent la puissance de contrôle des cellules unicellulaires (bactéries, virus, champignons, etc.) tout en désinfectant. Ainsi, ils agissent rapidement et surtout ciblent les bactéries et les parasites. Par conséquent presque toutes les maladies ne peuvent pas survivre en contact avec l’argent. La chose la plus importante est de constater que les bactéries ne s’adaptent pas à l’argent comme elles peuvent le faire vis à vis des antibiotiques synthétiques, par conséquent, nous pouvons l’utiliser avec assurance.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Traitements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.