AC : Question sur les générateurs d'argent ionique/colloïdal

Je viens de recevoir un courrier d’un lecteur qui cherche à se procurer un générateur d’argent ionique/colloïdal, voir son message ci-dessous.

Je cite,

Je cherche à me procurer un générateur pour faire de l’argent colloïdal. J’ai pu constaté qu’il en existe deux types, basse tension (LVDC) et haute tension (HVAC). La qualité de la solution obtenue est meilleure avec les générateurs HVAC, mais les générateurs LVDC sont plus simples et moins onéreux. Je chercherais donc à me procurer un générateur LVDC. Il semble qu’il y ait une différence notoire entre les solutions obtenues a partir des différents générateurs basse tension (LVDC). J’aimerais connaître les critères qui influencent la qualité de la solution obtenue en particulier sur le ratio ion/colloïdes et sur la taille des colloïdes.

Je cherche donc un générateur LVDC qui permette d’obtenir une solution de bonne qualité, avec une dominante de particules d’argent colloïdal de petite tailles. (de l’ordre de nanomètre). Auriez vous des informations qui pourraient m’être utile ?

J’ai pu trouvé un article intéressant ici http://orgone-france.lightbb.com/t802-l-argent-colloidal en particulier le commentaire daté du Dim 17 Juil – 18:15

D’après cet article les générateurs fournis par bio physica sont excellents, mais ces générateurs sont plutôt chers… Qu’en pensez vous ?

Bien cordialement

Fin de citation

Bonjour,

Je vais essayer de vous répondre point par point. Avec les générateurs LVDC, vous ne pourrez pas obtenir un ratio ions/colloïdes plus important que 5%. Autrement dit, les ions seront de l’ordre de 95% et les colloïdes 5%. Ceci dit pour être sûr il faut faire analyser la solution. Pour information, faire analyser pour connaître la concentration en ions ou les tailles des colloïdes, il faut compter 500 euros. C’est le prix que j’ai obtenu lorsque j’avais sollicité l’expertise d’un laboratoire. Après tout, tout ce que je dis n’est que de la théorie et il vaut mieux même remettre en cause mes dires. Beaucoup d’entre vous voulez obtenir une bonne qualité en dépensant peu, c’est compréhensible, après tout, le taux d’inflation pour remplir nos assiettes est plus important que ce que l’INSEE nous annonce, en passant, on nous prend pour des imbéciles.

Donc, avec le peu d’expériences et beaucoup de lectures, je crois que vouloir obtenir des colloïdes nanométriques ne peut se faire que de deux façons. Soit passer par les générateurs HVAC (plus cher, mais plus dangereux) ou alors mettre des gouttes de H2O2 dans la solution. Je vous dis cela, mais je ne suis pas du tout partisan de cette technique. Je compte le faire pour mes propres expériences, mais cela s’arrêtera là.

Donc, je crois (mais attention, je ne suis pas dieu) que vouloir absolument obtenir des colloïdes nanométriques avec un générateur LVDC, vous faites fausse route.

Secundo, pour rappel et il suffit de lire les témoignages au sujet de mes allergies, je n’ai utilisé que de l’argent ionique/colloïdal (obtenu avec un générateur artisanal LVDC) pour soigner mon rhum des foins et autres sans passer forcément par les colloïdes nanométriques, cela ne veut pas dire qu’avec les colloïdes, je n’aurai pas eu les mêmes résultats, mais le résultat, pour moi, était de m’en sortir. Il est vrai que depuis peu, je produis de l’argent colloïdal (avec la méthode HVAC), mais c’est également, pour mes recherches et mes expériences.

Les critères qui permettent de choisir son générateur LVDC seraient sans que je ne me fourvoie : un générateur qui vous permette d’obtenir du 5 ppm en quelques heures en partant d’une eau bidistillée sans ajouter quoique soit dans la solution de départ, de deux, qu’il permette d’éviter un dépôt d’argent dans le fond du bocal, cela demande de l’intelligence électronique pour gérer correctement (dans le cas de l’argent métal) les polarités des électrodes et enfin sur certains modèles comme pour le Silvergen, un mélangeur, je sais par ailleurs que beaucoup de lecteurs ou abonnés sont satisfaits avec cet appareil. Pour rappel, je n’ai aucune action dans la société.

Cependant, étant un « puriste » (quoique discutable par certains), je n’aime pas utiliser un mélangeur, puisque pour ceux qui s’en servent, ils doivent constater que le mélangeur (en plastique ou en verre) devient noir (à cause des ions d’argent) à la longue, d’où la nécessité de le nettoyer. De plus, je préfère dans ce cas, un agitateur magnétique qui coûte également un certain prix, ou alors rien du tout, depuis des années, je n’utilise pas de mélangeur et avec mes solutions (LVDC) de 5 à 10 ppm, je m’en porte bien.

Pour une liste de générateurs*, voir le livre de Frank Goldman (gratuit) ou mon livret (payant). J’ai vite parcouru le site mentionné (du commerçant) dans le commentaire et je n’ai pas réussi à trouver le paragraphe qui mentionne que les générateurs (LVDC) fournissent des colloïdes nanométriques, peut-être que j’ai mal cherché, si vous avez le paragraphe, merci de me le transmettre.

Enfin et pour finir, depuis presque un an, avec un ami Fréd (électronicien depuis vingt ans) nous sommes en train de fabriquer un générateur made in France (il le faut bien, si on veut réindustrialiser le pays), depuis dix mois, je teste et affine le prototype, j’avais déjà annoncé que j’avais abandonné mon générateur artisanal (fabriqué dans mes débuts) et je produis mes solutions LVDC avec ce générateur. Je profite de votre message pour annoncer que ce prototype sera livré contre un chèque ou un dépôt en argent pour ceux ou celles qui sont intéressés afin de tester et me remonter leurs remarques. Si cela leur convient, ils peuvent le garder contre le dépôt, sinon, lorsqu’ils retourneront le prototype en état, il seront remboursés. Attention, les électrodes ne seront pas fournies. De plus, avec ce générateur, je fabrique mon zinc, magnésium, cuivre et argent.

Si vous êtes intéressés, écrivez moi. Encore une fois, c’est un prototype et je souhaite avoir un retour d’utilisateurs finaux, considérez le comme un prêt et si vous êtes contents vous le gardez, bien évidemment, le prix du prototype ne sera pas le prix commercial et je ne le commercialiserai qu’une fois que la satisfaction est à son comble.

J’espère avoir répondu à vos interrogations.

Cordialement,

*J’ai écrit un article rendu public qui reprend les différents types de générateur, parcourir le site pour ce dernier.

PS : Il s’agit bien d’un générateur LVDC et non HVAC. Ce prototype est à usage personnel. Ce n’est pas un générateur pour fabriquer et commercialiser des solutions colloïdales.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Fabrication, Questions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.