AC : Question d’un abonné sur la réaction d’Herxheimer

Je viens de recevoir un courrier d’un abonné qui pose une question sur la réaction d’Herxheimer. Ci-dessous, son courrier.

Je cite,

Je suis nutritionniste et je connais mal l’argent colloïdal, notamment pourquoi il y a chez certains cette réaction très forte d’Herxheimer (die-off). Est-ce véritablement le foie et comment faire lorsque l’on a cette réaction avec l’argent colloïdal ?

Cordialement,

Bruno,

Fin de citation

Premièrement, l’argent est un bactéricide ultra puissant, donc on peut parler d’un antibiotique naturel, pris sous forme colloïdal ou ionique, il s’avère être encore plus efficace. Les expériences de Dr Becker et plein d’autres du début du XXème siècle l’attestent. Les témoignages de lecteurs ou lectrices, de même que ceux de notre famille confirment également ce fait.

Secundo, dans les débuts de la prise d’argent colloïdal, ma femme et moi-même avons pris de façon régulière des doses conséquentes, j’en parle sur le site et donne des détails, les premiers signes d’un début de réaction sont la diarrhée ou des selles molles, si on poursuit les prises et selon les personnes la réaction se manifeste. Par exemple, il faut croire que je devais avoir plus de toxines libérés (ou à libérer) que ma femme, puisque cette réaction s’est manifestée plutôt chez moi avec des effets de maux de tête, une angine etc. Chez ma femme, elle s’est manifestée un peu plus tard et d’une façon plus spectaculaire, un mal de gorge important. Dans ces moments ci, on a vraiment l’impression de tomber super malade.

Tertio, une fois que la réaction se manifeste, dans notre cas, ainsi que dans le cas d’un lecteur du site qui a bien voulu témoigner (faire une recherche avec le mot clé « Herxheimer » sur le site pour lire son témoignage) un arrêt des prises d’argent ionique/colloïdal permet de mettre fin dans la journée à la réaction. Cette immédiateté est attestée dans nos trois cas, il se peut que chez certaines personnes, cela prenne plus longtemps ou pas du tout, or je n’ai pas encore croisé de témoignages ou d’écrits présentant ces possibilités. Je parle bien de prendre de l’argent ionique/colloïdal produit avec les méthodes électriques et non de l’argent colloïdal produit par voie chimique ou tout autre composé d’argent tel que le nitrate d’argent ou le chlorure d’argent etc.

D’autres lecteurs ne m’ont pas rapporté de témoignages sur cette réaction, car je pense qu’il faut vraiment forcer sur la dose et surtout pendant au moins 3 ou 4 mois à des concentrations élevées pour voir manifester cette réaction. Bien entendu, chaque organisme réagit différemment et il n’y a pas de règle absolue, cependant, cette réaction est couramment observée chez les personnes qui prennent de l’argent ionique/colloïdal sur une longue durée et de façon importante*, de même que son arrêt immédiat.

Cordialement,

*Depuis cette réaction, on en a jamais eu car on n’en prend pas de façon régulière. Sur le détail à savoir quel organe est touché lors de cette réaction, j’en parle sur le site, voir les articles sur la détoxication.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Risques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.