AC : Maladie de Lyme et l’argent suite (IV), The Micro Silver Bullet

Je me sentais privilégié de pouvoir redécouvrir l’argent colloïdal*, un antibiotique naturel très puissant à large spectre, que je crois, tue les spirochètes, bactéries, virus et champignons responsables de plus de 650 maladies. Il a été découvert et utilisé par les médecins il y a plus de 90 ans, mais il a finalement été «classé» en raison du coût excessivement élevé de sa production (plus de 400 dollars l’once), couplé avec sa durée de vie extrêmement courte d’une semaine voire moins. Aujourd’hui, grâce à la technologie de pointe, la même solution peut être produite à un coût raisonnable (40 dollars pour une bouteille de 4 onces, avec une durée de vie de cinq ans), le rendant accessible aux multitudes qui souffrent.

Quand je réfléchis, je trouve étonnant que, pendant que tout le monde semblait se perdre dans cette confusion des antibiotiques de synthèse, la réponse (Mild Silver Protein) était là « en face de notre nez » tout le temps. Parfois, il est difficile de voir l’arbre dans cette forêt de confusions qu’il y a. Je considère cela comme un antibiotique naturel, la réponse qui fonctionne! Et heureusement, car il date d’avant 1938, et il a eu l’approbation de la FDA** pour près d’un siècle et ne nécessite pas une prescrepition médicale.

il n’y a absolument pas d’effets secondaires signalés dus à cette solution (aucun enregistré au cours des décennies d’utilisation). Des études récentes de l’Université de Toronto ont conclu qu’aucune toxicité, même à fortes doses, résultant de l’utilisation de la solution est à constater. Cet antibiotique est constitué d’argent, chargées électriquement, et en suspension dans une solution protéinée, contenant des particules d’argent microscopiques (plus petites que 0,001 microns de diamètre, plus petites qu’un virus ou une bactérie) en suspension. La solution interfère avec le métabolisme des micro-organismes en empêchant l’apport en oxygène, les obligeant à suffoquer. Des tests récents à la Fox Chase Cancer Center à Philadelphie ont révélé que « des solutions d’argent permettent de réduire la croissance des cellules spirochètes de façon significative et éventuellement les conduisent à la mort cellulaire ».

J’ai commencé à prendre des doses spécifiques de la solution dès que j’ai pu, et les résultats ont été spectaculaires. En fait, je suis totalement libre de symptômes de la maladie de Lyme. J’ai subi une ponction lombaire au département neurologique de l’hôpital de Parkland de Dallas, et aucun spirochète, bactérie à l’origine de la maladie de Lyme a été trouvée. Je crois que l’argent les tue toutes, y compris les mutants (elles peuvent courir, mais elles ne peuvent pas se cacher).

*Le Dr Fabrer parle de Mild Silver Protein, c’est de l’argent colloïdal à base d’une protéine, je dois faire d’autres recherches pour comprendre mieux de quelle protéine s’agit-il.

**Federal Drug Administration


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Maladies, Traitements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.