MC : Le platine colloïdal

Je vais enfin recevoir ma paire d’électrodes platine de http://www.pulsar.li/fr que j’ai commandée en décembre et je vais pouvoir utiliser mon générateur HVAC pour en produire. Je vais reporter sur le site mes expériences avec le platine comme j’ai fait et je vais continuer à faire pour l’or et les autres métaux.

Le platine d’après les livres « Nobel metals in biological systems » et un autre livre « Platinum Gold & Other Metal Chemotherapeutic Agents Lippard (ACS 1983) » est un métal qui est utilisé dans le traitement des cancers. Je vais écrire des articles tirés de ces deux livres. Bien évidemment, une seule technique n’existe pas dans le traitement des cancers, Mr Lakhovsky avait sa technique basée sur l’électromagnétisme. D’ailleurs je pense que les métaux à l’état colloïdaux (et non les ions) doivent intervenir au moyen d’ondes électromagnétiques, mais ceci est un sujet complexe qui mérite davantage d’approfondissement qu’une simple supposition.

La difficulté des traitements pour le cancer consiste à trouver une technique accessible au commun des mortels, ma conviction personnelle réside dans le fait que dans la nature, tout est disponible pour nous, à nous d’ouvrir notre esprit et voir comment la nature peut nous aider à guérir nos maux aussi bien corporels que spirituels.

Un exemple de guérison « sociétale » disponible dans la nature sous nos yeux, dont je suis convaincu, est par exemple le métal Or comme monnaie d’échange. Cette monnaie est un don de la nature et qui permet la stabilité d’un système économique basé sur une monnaie d’échange non altérable, apportant la prospérité et la stabilité. Si seulement l’homme de la rue ouvrait davantage son esprit et remettait en cause ses maîtres. Vous connaissez sans l’ombre d’un doute une multitude d’exemples dans bien des domaines de ce que la nature peut nous offrir sans que l’on rentre en conflit avec elle.

Donc, je vais présenter avec le platine une technique dans le traitement du cancer décrit dans les deux livres cités plus haut.

A suivre …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Métaux Colloïdaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.