AC : Témoignage sur un orgelet

Vous connaissez certainement mieux que moi comment un orgelet se loge sur la paupière, sinon sur internet, il y a beaucoup de sites qui expliquent que c’est une bactérie qui cause l’orgelet. Très souvent les orgelets sont inoffensifs. Autrement dit, ils se forment et disparaissent au bout de deux ou trois semaines. Or il semblerait (d’après ma belle mère »adepte » d’orgelets) qu’au bout du compte, le terrain devient de plus en plus favorable et parfois, il devient persistant et c’est alors qu’il faut opérer pour le retirer.

Eh bien, peut-être que c’est de la famille, je n’en sais rien, du moins peut-être qu’il y a un terrain favorable ou encore tout simplement une question d’hygiène. Un des enfants avec la peau asséchée en dessous de l’oeil présentait un orgelet sur la paupière depuis 6 semaines.

Cet enfant utilisait une crème pour le visage (soi-disant de nuit) une autre (de matin) pour sa peau. Depuis la découverte du Solvarome, nous avons stoppé toutes formes de crème pour la peau à l’exception de la crème Rescue ou de crèmes de très bonne qualité souvent hélas très chères.

Fin novembre, début décembre,  on constate un début de boursouflure en dessous de l’oeil gauche, cela ne nous inquiète pas trop, mais avec le temps, une apparition d’un petit orgelet sur la paupière inférieure et enfin pour finir l’assèchement de la peau  tout autour de l’oeil.

Je vous ai déjà parlé de l’assèchement de la peau et comment nous avons traité celui-ci. Pour l’orgelet, nous avons fait des lavements à l’argent ionique/colloïdal et après, appliqué de l’huile Solvarome. Eh bien, il a fallu presque deux mois pour se débarrasser de l’orgelet. Dès l’apparition de l’orgelet, j’ai demandé à l’enfant de ne plus se mettre de la crème sur le visage.

Deux gouttes d’AC dans l’oeil et un lavement de la peau autour de l’oeil avec du coton imbibé d’AC, suivi du Solvarome, ont permis de s’en débarrasser. Ce traitement n’a pas été suivi systématiquement hélas par manque de sérieux.

Une autre technique très efficace que j’ai découverte très récemment consiste à vaporiser l’oeil à l’aide de l’appareil Atomisor Sonique dont je vous ai déjà fait part dans le traitement de ma toux (qui depuis n’est plus). L’enfant regarde l’orifice de l’embout (d’où sortes les petites gouttelettes d’eau) avec l’oeil à rincer. Cette technique permet  de rincer l’oeil avec beaucoup moins de stress que les gouttes, car pour les gouttes, il faut d’une part regarder vers le ciel et tenir la paupière supérieure pour éviter que l’enfant ferme l’oeil à l’introduction des gouttes.

Ce que nous comptons faire, c’est de continuer à rincer les deux yeux afin de fortifier le terrain pour d’éventuels autres orgelets. Il est fort possible que la durée du traitement aurait pu être réduit avec une application quotidienne.

A suivre …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Témoignages, Traitements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.