AC : Témoignage d’un abonné : Argent ionique/colloïdal et flore intestinale

Je viens de recevoir un courrier d’un abonné qui m’écrit sur l’action de l’argent ionique/colloïdal sur la flore intestinale. Cet abonné m’a déjà écrit à ce sujet, voir son message ici et . Ci-dessous, je rapporte son courrier. Cette personne précise que « Ce n’est qu’une appréciation personnelle et il ne faut surtout pas la généraliser. Car chacun réagit selon sa sensibilité propre« . Merci de ne pas prendre le contenu à la lettre.

Je cite,

Pour commencer, un peu de physiologie. Quand on est en bonne santé, on se préoccupe rarement de l’état de sa flore intestinale. Pourtant, c’est elle qui détermine en grande partie notre santé générale et notre immunité.

Elle est constituée de 100.000 milliards de bactéries (10 fois plus que les cellules de notre corps) et pèse environ 2 Kg. On a découvert récemment qu’il existe 3 types d’Entérocytes, comme il existe 3 types de groupes sanguins.

On ne choisit pas sa microflore intestinale, elle est le fruit du hasard. Chaque individu a une flore spécifique qui lui est propre. Il existe 3 types de flores :

  1. La FLORE DOMINANTE, acquise à la naissance, entièrement au hasard.
  2. La FLORE SOUS-DOMINANTE , acquise par l’alimentation
  3. La FLORE de PASSAGE, qui peut modifier les deux autres flores, si ce passage est QUOTIDIEN (Probiotiques)

Les ANTIBIOTIQUES altèrent profondément la FLORE DOMINANTE, surtout chez les enfants et les personnes âgées (dont je fait partie). C’est pour cette raison qu’il y a encore quelques années, les médecins prescrivaient simultanément de l’ULTRA-LEVURE. Mais ce n’est plus le cas maintenant, d’où les effets secondaires importants, surtout lorsque on est allergique à tous les antibiotiques (ce qui est mon cas). De plus les Probiotiques ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale, donc boudés par les patients.

L’AC agit comme un antibiotique, mais d’une façon plus LENTE et ne génère pas d’effets secondaires importants. Mais il n’en est pas moins vrai que, comme les antibiotiques de la pharmacopée, il PERTURBE la FLORE DOMINANTE.

Me basant sur mon expérience personnelle, voici comment il faut pratiquer :

  1. Lorsqu’on commence à prendre de l’AC, il faut se contenter de l’AC à 4 ou 5 ppm, et en prendre 2 ou 3 cuillères à café par jour (ou 2 dosettes analogues à celle fournie par les vendeurs d’AC) et ce pendant une semaine environ. En agissant ainsi, on HABITUE la flore à la présence de l’AC, sans provoquer de réactions importantes.
  2. Ensuite, progressivement, augmenter les doses, d’abord en multipliant les prises journalières, puis ensuite la concentration : 6, puis 8 et 10 ppm. Si on constate une perturbation de la flore (selles qui se décolorent, diarrhée, appétit diminué, fatigue), arrêter complètement pendant 1 ou 2 jours et reprendre.

Au bout d’un mois, on constate que la flore « accepte » l’AC et même que la digestion et les selles se sont améliorées par rapport à « AVANT ». Peut-être que l’AC a détruit des bactéries pathogènes, telles que l’Escherichia Coli, si fréquente.

Parallèlement, il faut prendre des PROBIOTIQUES (sous forme de gélules ou poudre) et des PRÉBIOTIQUES (par exemple de l’INULINE dans le café du matin). Personnellement, je prends des yaourts que je fabrique moi-même, très chargés en ferments et en inuline. Je pratique une fermentation en 2 Temps pour permettre aux ferments de se développer complètement. Je n’ai pas confiance dans les yaourts du commerce, chargés en épaississants, et qui recherchent en premier une présentation et un goût agréable (pas toujours !) et d’une efficacité limitée en dépit d’une publicité agressive. 50 minutes pour faire 14 yaouts, vaisselle comprise !.

On peut alors prendre de l’AC à 15 ppm, voire plus, si on a des pathologies particulières à soigner, les réactions sont minimes, sauf des petites fatigues passagères. A mon avis, si on est en bonne santé, il serait bon de continuer à prendre de l’AC quotidiennement, à titre préventif. Cela permettrait de prendre de l’AC en fort dosage immédiatement en cas de besoin (grippe,rhume, intoxication intestinale, gastro-entérite, etc…)

Maurice,

Fin de citation

Merci Maurice pour faire part de votre expérience. Il y a longtemps que j’ai arrêté de rapporter des témoignages nous concernant, mais très récemment, nous avons soigné une bonne angine avec de l’AC, du zinc et du magnésium à l’état ionique/colloïdal et j’en suis ravis.

J’ai également employé du Solvarome combiné avec de l’argent ionique/colloïdal pour soigner un orgelet, mais ceci est un autre sujet qui méritera un article très prochainement. Sans parler de l’effet très positif du Solvarome sur un type d’eczéma lié au stress.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Témoignages, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.