MC : Propriété universelle et intemporelle du métal Or

Dans un récent article, j’ai affirmé que le métal Or a été, est et restera une monnaie. Quoique l’or a certaines propriétés utilisées dans le domaine médical que j’ai rapportées et je vais continuer à faire. La nature ou pour certains, dieu, a donné aux hommes l’or dans un but bien précis, celui de maintenir la paix, la stabilité et enfin la prospérité.

Pour comprendre ce que dit ci-dessous  l’investisseur Harry Schultz, je vous invite à vous plonger dans les livres d’histoire et lire l’histoire de John Law et puis des assignats pendant la révolution française. Ce qui nous arrive à tous et à toutes est identique à ce qui s’est produit à ces époques et d’autres, à la différence qu’en terme de déflagration, elle sera d’une puissance inégalée, car un seul pays ne sera pas impacté, mais le monde entier, de L’ouest à l’est. Aujourd’hui, nous vivons une situation personnelle et mondiale du type « sauve qui peut ».

J’ai décidé d’étayer l’aspect monétaire dans ce blog comme sur http://www.argentexnihilo.org, tout simplement parce que les métaux or et argent n’ont pas uniquement des propriétés médicinales pour le corps, mais ces métaux ont également des propriétés médicinales pour l’esprit, la pensée, la société, les foules et surtout et avant tout la Démocratie. Je signalerai ces articles par un M (monétaire).

Ce que vous apprendrez au sujet de ces métaux sont à peine enseignés dans les universités, les grandes écoles de commerce ou d’économie. Pendant les deux premières années de fac (quoique discutable) ou de classes préparatoires, c’est du bachotage, c’est comme la première année de médecine, du simple bourrage de crâne, on ne vous demande pas de réfléchir ou de penser ou de philosopher, on vous prépare à des concours. Une fois que vous rentrez dans une école, on vous apprend (dans le domaine de l’économie) ensuite les techniques de marketing, commerce, économie de « marché », finance, optimisation etc.

Tout au long des études, vous n’avez pas le temps ou très peu de réfléchir, de cogiter, de confronter les penseurs, on déroule le rouleau compresseur et on fabrique des ouvriers spécialisés avec des étiquettes «cadre sup », « cadre moyen » etc., lorsqu’on commence à déchanter vers la quarantaine, c’est alors qu’on commence à prendre du recul pour peu que l’on soit décidé et que l’on trouve le temps. On se met à lire des libres penseurs et avec le temps, on découvre le monde autrement …

Alors qu’a-t-il à nous annoncer cet investisseur Harry Schultz que d’autres ne l’ont pas fait et pourquoi il faut prêter attention ?

Je cite

L’or est le pivot essentiel pour nos libertés individuelles (pas du groupe ou de la nation). L’or appartient au système monétaire comme un facteur déterminant. Nous retournerons à l’étalon d’or. J’avais l’habitude de compromettre en évoquant qu’un standard simili-or serait une version modifiée de Breton Woods, et c’est peut-être ainsi que cela évoluera. Mais à mon avis, nous devons nous battre pour un étalon-or pur, la forme ancienne ([sic] d’avant 1914), parce que cela a fonctionné ! Et pas seulement pour des raisons fiscales ! Cela oblige les nations à limiter leurs dettes, les dépenses et les régimes socialistes*, ces limitations formaient de bonnes habitudes de comportement, et ces habitudes déteignaient sur tout le monde. Les gens étaient plus honnêtes, moraux, décents, naturellement, parce que le système était honnête et moral.

Aujourd’hui nous avons les causes et effets inverses : aucune limite à ce que les gouvernements peuvent faire, contrôler, dicter; pas de limite sur la dette publique, le bien-être ou des régimes socialistes*. il n’y a pas de « gouverneur » qui dirige l’État. Cette habitude a déteint sur le public, les obligeant à s’endetter, perdre le respect pour le système et la moralité. L’effet apporte plus de divorces, de la fraude, la criminalité, les naissances illégitimes, des foyers brisés.

Lorsque la monnaie d’un pays perd sa base / de couverture, il n’existe aucune norme pour tout comportement. La monnaie fixe une norme qui se propage dans tous les domaines de l’activité humaine. S’il n’y a aucune couverture du papier-monnaie, il n’y aura pas de morale.

C’est pourquoi la monnaie basée sur l’or a si bien fonctionné et pourquoi les États-Unis l’ont quitté très lentement (à partir de 1913) pour se diriger vers la monnaie de papier sans aucune couverture. Avant, le $ était couvert par l’or à 100%. Mais lentement, comme on tranche un saucisson , cette couverture a été abandonnée par étapes successives, et aujourd’hui, il n’y a plus rien. Les effets de cette cause sont tout autour de nous.

Fin de citation

Les dires de cet investisseur résument parfaitement les conclusions auxquelles je suis arrivé après quatre années de lectures et de réflexions. Je dirai, l’origine des maux dans nos sociétés, vies privées, écoles, entreprises, etc. que chacun ressent est synthétisée ci-dessus.

On ne peut pas dissocier une société libre envisagée comme au siècle des lumières d’une monnaie basée (à 100%) sur l’or. Le métal or est un élément indispensable pour maintenir des institutions libres dans un pays, sans celui-ci, nous assisterons aux effets cités ci-dessous lentement, mais sûrement :

  1. La corruption du processus démocratique et la déliquescence des institutions;
  2. La concentration de la richesse entre les mains de quelques personnes;
  3. L’érosion de l’épargne et de la retraite de la classe moyenne;
  4. La perte de l’emploi par la classe moyenne et un chômage massif;
  5. L’effondrement de notre système économique qui apporte beaucoup de dur labeur et de souffrances;
  6. Un soulèvement social et un gouvernement de plus en plus contesté;
  7. Un changement dans la forme du gouvernement tendant vers une tyrannie;
  8. Perte de nos libertés en tant que citoyen.
  9. Et j’en passe …

* les régimes socialistes sont comme l’URSS, un État centralisé et non le PS (parti socialiste).


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Généralités, Or. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.