AC : La toxicité de l’argent (Ag)

J’ai abordé en long et large sur la toxicité de l’argent, mais dans cet article tiré du livre de Georges Faure, je rajoute encore d’autres informations qui viennent compléter notre savoir.

Je cite,

L’argent est un métal blanc brillant donnant un cation monovalent Ag+. des traces d’argent sont décelées dans le foie, le sang, les ovaires, l’utérus, les amygdales et la grande thyroïde. On ne lui connaît pas de fonction biologique précise dans l’organisme. L’argent métallique n’est pas toxique, mais les sels d’argent (utilisés en photographie) peuvent provoquer une intoxication entraînant une coloration de la peau qui prend alors une teinte ardoisée.

Fin de citation

Ce livre a été écrit dans les années 50-60 du siècle dernier, mais les informations supplémentaires qu’il nous apportent sont les endroits dans l’organisme que des traces d’argent métal sont décelées. Pour ce qui est du foie et le sang, j’avais déjà repéré d’autres articles qui en parlent et que j’ai consignés, par contre pour les autres tissus, c’est un élément nouvel.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Documentation, Risques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.