AC : Dans quel cas les mesures prises par la microscopie électronique en transmission peuvent s’avérer fausses?

Si vous produisez de l’argent ionique/colloïdal et que vous souhaitez connaître le contenu de votre solution, vous avez peut-être penser la faire analyser par un laboratoire, il m’est arriver de contacter un laboratoire l’année dernière et une possibilité  de mesure aurait été d’utiliser la microscopie électronique en transmission. Naturellement, le laboratoire en question me demanda ce que je voulais mesurer et je répondis la présence de particules et leur taille. Or, un an plus tard, grâce à mes lectures, j’ai découvert que cette méthode ci n’est pas la plus adaptée pour une solution ionique/colloïdal à majorité d’ions. Car la microscopie électronique en transmission consiste à bombarder un échantillon de la solution avec un faisceau d’électrons. Sur un écran phosphorescent est projetée l’image suite à ce bombardement.

Or, tout le procédé est réalisé dans une chambre à vide et pour cela, l’eau dans l’échantillon doit être retirée, si on retire l’eau, alors les cations Ag+ disparaissent, ne laissant que les 5% de particules. Par conséquent, les sociétés qui fabriquent de l’argent ionique et vous présentent la photographie de leur résultat de mesure par la MET sur leur site, n’affichent en réalité qu’une photographie des particules et de l’oxyde d’argent résultat de l’évaporation de l’eau contenue dans la solution pendant la prise de mesure. Il ne faut pas trop se fier à ces photographies pour une solution ionique/colloïdale d’argent.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Fabrication. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.