AC : Question sur la couleur de la solution ionique/colloïdale de l’argent

Je viens de recevoir un courrier d’un abonné du site qui me demande ce que je pense des dires de certains sites proclamant qu’une solution d’argent ionique/colloïdale à 30 ppm présente une couleur jaune dorée, ci-dessous le courrier :

Bonsoir,

J’ai un renseignement à vous demander relatif à l’AC que je fabrique et ceci à la vue de votre expérience dans ce domaine(entre autres) ?

J’ai produit cette semaine de  l’AC à 10, 15, 20 ,25 et 30 PPM, tous contrôlés avec mon TDS, donc pour une même référence de mesure pour tous les PPM. L’effet Tyndall est positif avec une belle couleur rouge où l’on voit les particules métalliques scintiller avec un super mouvement  brownien.

Toute mes concentrations (10% de particules visibles au laser et 80% d’ions solubles dans l’eau donc invisible selon la littérature)  ont la même couleur limpide et sont « TOTALEMENT » transparentes.
Pourtant, je lis partout sur internet qu’à 30 ppm l’AC prends une couleur jaune dorée. Est-ce toujours exacte? Y-a-t-il une chose qui m’échappe? Je vous joins un lien http://www.acheterargentcolloidal.com/experiences_argent_colloidal.htm  qui présente un expérience faite in vivo. Qu’en pensez vous en sachant que c’est un site commercial Sovereign Silver qui a fait cette petite étude

Étude de cas: Inhibition de Staphylococcus aureus par les produits en argent diverses

Je vous présente Robert mes cordiales salutations,

Ali,

Bonjour Ali,

Je vais apporter un élément de réponse avec mes connaissances maigres, car je n’ai jamais produit d’argent colloïdal au dessus de 20 ppm, pour deux raisons, je ne vois pas l’intérêt (sauf éventuellement faire des expériences) et secundo, parce que n’ayant pas de mélangeur ou d’agitateur efficace, j’aurai du mal (avec la méthode LVDC) à parvenir aussi loin en concentrations sans que la solution vire au jaune.

Sans un système de mélangeur ou agitateur efficace, il est difficile de parvenir avec la méthode LVDC à obtenir une solution autour de 30 ppm, avec la stabilité souhaitée, par stabilité souhaitée, je veux dire que la solution reste transparente plus d’une semaine, voire parfois plus d’une journée. En effet, une solution peut paraître transparente, mais au bout d’une certain temps, elle peut virer au jaune.

Ce revirement de la couleur se produit suite à l’instabilité des particules ou ions qui ne sont pas dans un état électrique stable (voir l’article potentiel zêta). Les quelques fois où j’ai produit de l’argent ionique/colloïdal à 20 ppm confirment que parfois la solution virait au jaune et autrefois, elle restait stable.

Si maintenant vous n’utilisez pas d’agitateur ou de mélangeur, vous pouvez parvenir à fabriquer une solution à 30 ppm si votre système « d’auto-nettoyant » des électrodes  est efficace, voire si progressivement vous éloignez les électrodes  et vous surveillez le courant, mais au bout d’un certain temps, il n’est plus possible de faire grimper la concentration sans qu’il y ait emballement. L’autre possibilité viendrait de votre mesure, pour rappel, la mesure de TDS ne donne pas forcément la concentration en argent mais en tout type d’ions, si vous laissez pendant une demi-heure de l’eau distillée à l’air et vous mesurez à l’aide de TDS, vous verrez que vous avez une autre mesure que précédemment, tout simplement à l’aide de l’autoprotolyse de l’eau et d’autres éléments chimiques comme le CO2 qui viennent se combiner avec H2O.

Bref, en résumé, ce n’est pas impossible mais difficile, si vous y parvenez facilement et de façon répétitive, alors de deux choses l »une, soit vous vous égarez, ou alors, votre méthode d’électrolyse est performant au regard de la méthode LVDC.

Cordialement,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Fabrication, Questions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.