MC : Métaux et corps simples

Je vais écrire deux articles sur les métaux et les corps simples, dont celui ci le premier, parlera de généralités et le second, apportera leur raison d’être. Ces informations sont tirées du livre de Georges Faure qui s’intitule « Les métaux pour votre santé ».

L’or, métal noble et roi des métaux, est connu depuis la plus haute antiquité puisque, 6000 ans avant Jésus-Christ, les Chaldéens l’utilisaient déjà pour soigner. C’est ainsi que ce beau métal doré, brillant comme le soleil, très lourd mais se laissant facilement étirer en de fines plaques, fut largement utilisé pour la confection d’instruments pour le culte, d’habits de lumière, de bijoux sacrés.

Pour les Chaldéens, il était évident que les planètes communiquent leur pouvoir aux métaux, l’or étant naturellement en liaison avec le soleil. Pour les Egyptiens, ce même métal était symbole d’immortalité. Les Incas, ainsi que de nombreuses autres civilisations antiques, ont de même utilisé l’or pour sa beauté, sa chaleur, son rayonnement et pour symboliser et susciter une spiritualité élevée.

Les temps ont changé, aujourd’hui, l’or est davantage prisé par les banques centrales, le FMI et les financiers pour sa rareté et inaltérabilité, c’est ainsi que ce métal si lumineux qui nécessite tant d’efforts pour être extrait de la terre dans laquelle il est enfoui, est concentré en de lourds lingots que l’on s’empresse d’emprisonner dans l’obscurité des caves en béton armé des coffres de ces même institutions, et ce afin de le retirer de la vue et surtout de la convoitise des gens.

A l’origine, symbole de richesse spirituelle et de protection, il était largement étalé afin d’occuper la plus grande surface possible et de rayonner au maximum. Devenu symbole de richesse et de puissance matérielle. Il est concentré, entassé, enfermé dans l’obscurité, ne recevant que rarement une blafarde lumière artificielle.

De même que le fer, lorsque l’homme découvrit le fer, tombant du ciel puisque provenant de météorites, celui-ci eut tout naturellement un caractère sacré. Il représentait la force, la conquête de la terre par l’homme grâce aux outils qu’il permettait de fabriquer. Mais ce fer permettait également la fabrication d’armes, et donc de tuer, d’asservir d’autres personnes plus faibles.

L’usage que fait une civilisation des métaux permet de connaître son degré d’évolution spirituelle et matérielle. Notre civilisation connaît la plupart des métaux, sait extraire, les purifier, les associer pour obtenir divers alliages permettant d’obtenir d’autres métaux plus légers, plus résistants …Cette haute technicité permet la construction de tours d’habitations ou de bureaux pour entasser les humains, d’aller de plus en plus vite, de conquérir l’espace et même, de créer des cerveaux électroniques de plus en plus performantes grâce aux métaux semi-conducteurs.

Nous constatons que l’or,  le fer et les autres métaux peuvent permettre une évolution dans deux directions diamétralement opposées : la première, positive, par un usage respectueux et pacifique du métal, qui conduit vers une spiritualité; la deuxième, négative, qui conduit à la domination, la destruction, la matérialité.

Ainsi les chaldéens attribuaient à l’or des propriétés thérapeutiques, dans le cas de tuberculose pulmonaire, puisque la planète correspondante était le soleil dont on connait l’action sur les bronches. Aucune base scientifiques leur avait permis de les déduire, mais de l’observation, du jugement en fonction des similitudes : le soleil est doré, l’or également, donc leurs vibrations s’harmonisent, entrent en résonance. si le soleil est bon pour les bronches, l’or doit l’être également.

Spiritualité, médecine, alchimie et science font alors bon ménage et l’on ne peut concevoir l’un sans l’autre : Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

A l’opposé des chaldéens sont les groupes privés et organisés à la tête des plus grandes institutions financières telles, la FED, le FMI*, la banque mondiale, la banque d’Angleterre, la BCE et j’en passe, qui eux sont les alchimistes modernes qui ont opté pour l’autre direction, celle qui apporte la destruction, le vol organisé, le malheur et tout ceci uniquement pour acquérir plus de pouvoir et d’écraser telle une main de fer dans un gant de velours des populations entières, des pays et des continents, de semer des guerres partout dans le monde, afin d’asservir les manants. Comment font-ils ?

Rien de plus simple que de s’approprier la fabrique de la monnaie, d’amasser les métaux nobles et d’imposer la monnaie de singe, c’est-à-dire le papier et l’encre. De faire passer des lois avec leurs complices de politiques afin d’imposer à la population de l’utiliser. C’est ainsi, que l’on use de force sans lever d’armées tout en créant un monde dans lequel, le bon sens disparait au profit d’un semblant d’espoir, qui n’est que chimère et désolation, ne créant que misère, pauvreté, dépendance et aliénation.

Nier une évidence parce que nos connaissances scientifiques ne permettent pas de l’expliquer n’est plus le fait que de faux scientifiques, hélas, encore nombreux et influents, qui ne cherchent qu’un profit personnel et une notoriété bien éphémère !

« Primum non nocere »

A suivre …

* Si vous croyez que le patron du FMI va sauver la France en 2012, prenez le temps de lire et de comprendre comment fonctionne cette institution et laissez la raison vous guider et non les émotions, les sentiments, voire l’instinct. Si on me donnait un tel poste avec le salaire qui va bien, je le refuserai et pour cause ! Je ne dis pas que les autres prétendants feront mieux, je pense que le vote blanc est pour le moment le meilleur choix, en ce qui me concerne.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Généralités, Métaux Colloïdaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.