AC : Comment savoir si un produit d’argent colloïdal sur le marché est à base de protéines et pourquoi ?

Ce qui suit a été tiré du site ©2001-2005 Silver Colloids. J’ai traduit de l’anglais.

Pour savoir si vous avez un produit d’argent à base de protéines plutôt que de véritables colloïdes d’argent, vérifiez les points suivants. Mais avant de poursuivre, ne confondez pas la solution d’argent ionique (qui contient des ions d’Ag+ majoritairement et présente une couleur transparente) avec l’argent colloïdal (qui contient des particules d’argent et n’a pas une couleur transparente forcément), ci-dessous, les points permettent de vérifier si la solution est à base de protéines. Alors, vous allez me demander pourquoi associer l’argent à des protéines, certains scientifiques dont au début du XXème siècle ne savaient pas comment stabiliser les particules d’argent, sans que celles ci s’agglutinent ensemble et donc ils utilisaient des protéines pour les maintenir en suspension dans la solution. Et puis, d’autres pensent que l’ajout de certaines protéines permet d’améliorer l’action bactéricide de l’argent.

Toujours est-il que ces solutions d’argent colloïdal à base de protéines sont appelées par abus de langage (comme d’ailleurs pour la solution ionique) des solutions colloïdales d’argent et parfois même les commerçants omettent de signaler telle ou telle protéine de synthèse utilisée dans la fabrication de leur solution.

  • Formation d’une mousse : Lorsqu’on agite un produit à base de protéines d’argent, il y a formation d’une mousse à la surface du liquide qui persiste pendant quelques minutes après avoir été secoué. C’est sans doute l’indicateur le plus fiable. Même lorsque l’étiquette du produit indique simplement de l’argent colloïdal et ne mentionne jamais le mot de protéines, cet indicateur signalera la présence d’un liant à base de protéine. Agitez la bouteille s’il y a formation d’une mousse qui persiste, il y a  présence de  protéines dans la solution.
  • Concentration : les produits à base de protéines d’argent ont tendance à avoir des valeurs de concentration très élevées, typiquement de l’ordre de 30 à 20.000 ppm. La concentration est exprimée en parties par million (ppm), ce qui revient au même que des milligrammes d’argent par litre d’eau (mg /L).
  • Couleur : La couleur varie du jaune clair au presque noir avec une concentration croissante de l’argent.

Quels peuvent être le danger des solutions d’argent à base de protéines ?

  • L’argyrie : En raison de la forte concentration de particules d’argent présentes dans la solution, ces produits sont connus pour causer de l’argyrie (du moins si on en prend régulièrement).
  • Bactéries : L’ajout de protéines à l’argent colloïdal est aussi potentiellement dangereux en raison de la présence de bactéries autour du liant, selon le professeur Ronald Gibbs qui en parle dans sont  livre « Silver Colloids, Do They Work? ». Il a trouvé dans des produits d’argent à base de protéines des bactéries vivantes qui poussent sur la protéine. Ce phénomène se produit quand la molécule composée de la protéine et de l’argent est trop grande, pour que l’effet bactéricide de l’argent puisse avoir une action sur la bactérie qui s’est liée à la protéine. De toute évidence, il est impossible que des bactéries bactéries vivent dans une solution d’argent colloïdal ou ionique, mais ceci n’est pas vérifiable pour les produits contenant des protéines.

Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Questions, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.