G : Le témoignage de Chantal sur la santé en général

J’ai reçu récemment un courrier contenant le témoignage de Chantal. Je vous le livre tel quel.

Je cite,

Je me présente, je m’appelle Chantal, j’ai  49 ans.  Cela fait 15 ans que je ne suis pas allée voir de médecin pour une maladie. Aussi, j’aimerais partager avec vous le sentiment que j’ai à ce sujet.

Peut-être est-ce dû, me direz-vous, à mon patrimoine génétique. Cependant, je ne pense pas que ce soit seulement cela. Je suis persuadée que  c’est pour partie, liée à mon alimentation.  Je m’explique :

Depuis très longtemps, je consomme le plus possible des produits sans colorants, sans conservateurs, sans additifs. Quand je vois le nombre de produits alimentaires qui en regorgent, je me dis que toutes ces maladies, de plus en plus étendues sont sans doute liées pour partie  à cela. Je ne suis pas scientifique, mais en lisant beaucoup d’infos et en visionnant de nombreux documentaires, je me suis sentie portée par l’envie de partager certaines choses avec vous pour le bien-être de tous. Car malheureusement, nous ne sommes que très peu informé à ce propos. Bien que je doive avouer, que depuis quelque temps, certains médias aient évoqué ce sujet, mais cela reste, de mon point de vue trop superficiel. Je ne suis qu’une simple citoyenne, voulant absolument faire quelque chose afin que les générations suivantes ne soient pas empoisonnés à petit feu,  j’ai décidé de créer ce dossier dans lequel vous trouverez les renseignements nécessaires pour consommer mieux, car tout le monde malheureusement ne peut consommer bio. Au moins, cela permettra à chacun d’éviter tout ce qui pourrait s’avérer trop nocif. Je pense que si chacun de vous imprimer 10 dossiers ou bien l’envoyer par internet à vos familles et amis (vous savez comme ces chaînes que l’on ne doit pas rompre ! ) de plus en plus de gens pourraient en avoir connaissance et prendraient conscience que l’on peut faire quelque chose pour arrêter cet empoissonnement de masse. Je ne suis que le premier maillon de cette chaîne à vous de faire en sorte qu’elle grandisse afin que les industries alimentaires nous proposent enfin des choses meilleures. Car comme le disait Coluche (enfin, je crois) :

« S’il n’y avait personne pour acheter leur merde, ils n’en vendraient plus »

Je vous propose ceci : ne consommons plus tous ces produits alimentaires qui nous rendent probablement malade peu à peu.  L’agro-alimentaire sera alors dans l’alternative de nous présenter quelque chose de meilleure pour pouvoir perdurer. Le but n’étant pas de mettre les gens au chômage mais de « pousser » les grandes entreprises à nous proposer de meilleurs produits. SEUL, nous ne pouvons rien mais en NOMBRE nous pouvons TOUT. Alors EXIGEONS le MEILLEUR pas seulement pour NOUS mais pour nos ENFANTS et PETITS ENFANTS.

Je vous souhaite une bonne lecture de ce dossier et surtout n’hésitez pas à le transmettre sous forme papier (pensons à ceux qui n’ont pas accès à l’internet) ou par mail. Vous pouvez commencer par vos familles et amis. J’ai créé une adresse mail, sur laquelle je souhaite recueillir vos témoignages (si vous le souhaitez bien entendu) sur le déroulement de cet appel  lancé à chacun(e) d’entre vous. Cela me donnerait du courage de savoir que cette action peut avoir un impact auprès de nombreuses personnes. Si vous souhaitez envoyer ce dossier par mail m’en faire la demande à cette même adresse je vous l’enverrai. SOYONS RÉACTIFS POUR LE BIEN DE LA COMMUNAUTÉ.

Chantal.

Mon adresse  mail :      morphobleu@aol.com

Fin de citation.

Merci Chantal pour ce témoignage. Je vous souhaite une bonne santé !

Pour comprendre pourquoi ce monde ne tourne plus rond, c’est-à-dire, cette perpétuelle course après le profit. Cherchez à comprendre comment l’argent (non métal, mais l’argent de poche) vient à l’existence. Si vous comprenez comment sont créés les dollars et qui détient leur fabrique*, alors par ricochet, vous comprendrez pourquoi le monde est en train de s’appauvrir au détriment de quelques personnes et pourquoi un jour, même en France il y aura une révolution comme en ce moment dans le monde arabe ou en Islande (pays démocratique).

Aujourd’hui, un français dépense 30% à 40%** de ses revenus pour l’alimentation (qui devient de mauvaise qualité pour maintenir les prix bas) et l’énergie. Le jour où il dépensera beaucoup plus, alors ce jour sera certainement un jour de révolte générale. Mais pour le moment les gosiers sont pleins et les ventres remplis (de malbouffe certes), du moins pour la majorité des gens.

Pourquoi la paupérisation ? Il n’est pas nécessaire d’avoir fait cinq ans d’études d’économie à l’université ou dans des grandes écoles,  vous n’y apprendrez que les justifications, l’énigme se trouve dans la création monétaire et le keynésianisme. L’existence d’une banque centrale aux mains du privé n’a été conçue que pour asservir les gens sans avoir recours à une armée (comme Napoléon) mais tout en douceur et sans que l’on s’aperçoit. Pour s’en convaincre, regardez les courbes de l’or et de l’argent métal depuis 100 ans. C’est la seule indication qui permet de vérifier comment le bon sens a été volé aux « gueux » que nous sommes et comment, on nous vide les poches en douceur et avec notre consentement.

* C’est comme au Monopoly, c’est comme ci, je décidais d’être la banque et je pouvais créer autant d’argent que je voulais.

**Les pourcentages proviennent de notre famille et des amis autour de nous, mais selon que l’on habite en rase campagne ou en ville, ces pourcentages peuvent varier légèrement. Dans ces pourcentages, je n’ai bien évidemment pas inclus le prix de l’habitat.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Généralités, Témoignages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.