AC : Eau déminéralisée pour la fabrication d’argent colloïdal

Dans cet article, je rapporte une expérience autour de l’eau déminéralisée. En effet, selon plusieurs articles et le livre de Frank Goldman, il est déconseillé d’utiliser de l’eau déminéralisée achetée dans le commerce pour fabriquer son argent colloïdal. Or si vous avez un déioniseur ou un échangeur d’ions tel que, j’ai signalé ou d’autres lecteurs. Il suffit de faire passer cette eau dans le déioniseur et vous aurez une eau aussi parfaite que si vous aviez pris de l’eau distillée et que vous l’aviez passée dans le déioniseur. Ce qui revient au même que de l’eau bidistillée.

En effet, les mesures obtenues à l’aide de l’appareil permettant de mesurer la pureté de l’eau sont les mêmes dans le cas d’une eau distillée + dionisée ou d’une eau déminéralisée + déionisée. Pourquoi alors tout ce « speech » ? Tout simplement parce qu’au final pour le même résultat, l’eau déminéralisée coûte moins chère que l’eau distillée. Le processus industriel pour distiller de l’eau coûte plus cher et demande plus d’énergie que dans le cas de l’eau déminéralisée qui est plutôt obtenue par des procédés chimiques.

Attention, j’ai bien précisé de l’eau déminéralisée passée par un déioniseur et non de l’eau déminéralisée toute seule ! L’utilisation d’un déioniseur est aussi simple que bonjour ! Dans un prochain article, j’apporterai plus de détails avec des photos.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Fabrication, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.