EM : Induction électrostatique

Dans cet article, je vais brièvement introduire l’induction électrostatique. Une définition de celle ci serait :

« Une méthode par laquelle électriquement chargé l’objet peut-être employé pour créer une charge électrique dans un deuxième objet sans contact entre les deux objets », texte tiré du site http://www.worldlingo.com/ma/enwiki/fr/Electrostatic_induction.

Benjamin Franklin fut un des premiers à suggérer que chaque objet contient un « flux électrique » et si l’objet en contient de manière excessive, alors, il sera chargé positivement et s’il en contient moins, alors, ce dernier est chargé négativement. Il émit également l’hypothèse qu’il y a conservation d’énergie électrique.

Supposons que nous avons une tige en verre que l’on frotte avec un chiffon en soie. La conservation d’énergie électrique exprime qu’après frottement de la soie sur une tige en verre, la tige en verre devient chargée positivement et le chiffon en soie négativement.

En temps sec (l’air sec est un bon isolant), par exemple en février, si j’approche ma tige en verre sans contact vers un ballon en hélium (électriquement neutre*), le ballon qui n’est pas chargé électriquement est attiré par la tige en verre. Ce phénomène s’appelle l’induction électrostatique ou l’induction tout court. Ce même phénomène  est vérifiable si après m’être lavé les cheveux et bien séchés, je me peigne les cheveux et je approche le peigne près des confettis, ces derniers sont attirés par le peigne.

induction

induction

En fait, les électrons (négativement chargés) sont attirés par les charges positives de la tige en verre et les charges positives sont repoussées de l’autre côté de la surface du ballon créant un surplus de charges positives.

* Pour neutraliser les charges du ballon, il suffit de le toucher avec son visage et ses mains.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Electricité, Electromagnétisme, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.