AC : Mon expérience avec la grippe

Cette semaine, j’ai été victime d’une grippe qui a commencé dimanche matin et s’est terminée mardi soir. Cela faisait longtemps que je n’étais pas tombé malade de cette manière. Pendant 2 jours entiers, j’ai eu de la fièvre à 39° de température, voire plus.

Après les fêtes de Noël qui se sont déroulées sans excès de nourriture. Dimanche matin, je me lève et je sens des courbatures, à ce moment ci, je suis loin de penser que je vais vivre un calvaire atroce pendant les 24 heures qui suivront. Donc, je décide d’aller m’allonger.

Je reste allongé jusqu’au soir où je prends ma température, elle avait grimpé vers 39,5°. Je prends un paracétamol pour faire baisser la fièvre et soulager mes courbatures vers 18h00. Entre temps, j’ai commencé à prendre toutes les deux/trois heures deux doses d’argent ionique/colloïdal (4 ppm, fabrication maison). Le soir je fais également une séance d’inhalation de 20 minutes pour soulager mes bronches.

Ce premier jour, j’avais essentiellement des courbatures dans tout le corps et des bronches bien prises avec la fièvre, des frissons qui se sont intensifiés le soir et durant la nuit. Le nombre de doses d’argent ionique/colloïdal monte à 12 par voie orale le premier jour. La nuit de dimanche à lundi a été une nuit difficile, la nuit la plus souffrante.

Pendant la journée de lundi, ne voyant pas une amélioration quelconque, je commençais à me demander si ce n’était pas une grippe finalement et les circonstance n’ont fait que confirmer la donne. Inutile de dire que de toute la journée de dimanche, je n’ai pris qu’un potage de tomate qui n’est même pas passé. Je suis allé aux selles comme d’habitude à ma grande surprise.

Pendant le second jour (donc lundi), j’ai pris des pruneaux dans un grogue avec de la prune, du thé et du sirop, un kiwi, une demie pomme. J’ai refait une inhalation de 30 minutes (je toussais à faire sortir mes poumons, au point où un moment donné j’ai eu envie de rendre, mais il n’y avait rien à rendre). J’ai pris en tout une dizaine de doses d’argent ionique/colloïdal (8 ppm), réparties toutes les deux trois heures. J’ai également massé mon torse avec du Baume du Tigre. Enfin, je me suis reposé, reposé, reposé ! Toutes les 6 heures, je reprenais un paracétamol pour faire baisser la fièvre. J’ai mangé une orange, une clémentine et un kiwi de toute cette journée. J’ai également bu deux verres de sirop de framboises.

Déjà la deuxième nuit (la nuit de lundi à mardi) à partir de 2h00 du matin, je savais que j’étais sur la voie de guérison. Ma fièvre était toujours à 39° mais je n’avais plus de courbatures et j’ai dormi jusqu’à 9h00 comme un loir. Dans la journée de mardi, j’ai pris 8 doses d’argent ionique/colloïdal (8 ppm) en tout sans inhalation, mes bronches ne soufraient plus, je toussais beaucoup moins violemment et j’expectorais plus facilement. Ma fièvre a baissé durant la journée à 38,5° et vers 17h00, j’ai repris un dernier paracétamol pour faire baisser complètement la fièvre et dans la soirée j’étais sorti d’affaire. Pendant cette journée, j’ai mangé une banane, une orange et une clémentine et un kiwi et bu un ou deux verres de sirop.

Aujourd’hui, je me sens en pleine forme et j’ai retrouvé toutes les fonctions d’appétit, de digestion. Enfin, je crois !!!

A suivre …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Maladies, Témoignages, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.