AC : Que penser de l'argent colloïdal à 3000 ppm comme certains sites le vendent ?

Récemment, j’ai reçu un courrier de la part d’une lectrice du blog (Question sur des concentrations très élevées d’argent colloïdal) dans lequel, elle évoquait un site dont celui-ci http://www.argent-colloidal.eu/ qui commercialise de l’argent colloïdal à  3000 ppm.

Dans deux autres articles, j’ai rapporté la définition exacte de ppm, ces articles sont ci-contre : Pourquoi il ne faut pas se focaliser que sur la notion de PPM quand on parle d’argent colloïdal ou ionique? Suite & Fin et Pourquoi il ne faut pas se focaliser que sur la notion de PPM quand on parle d’argent colloïdal ou ionique?, en synthèse, plus la concentration en ppm est élevée, plus le poids de l’argent dans un même volume d’eau est élevé.

Par conséquent, pour une solution colloïdale de 3000 ppm, vous allez ingérer davantage de métal argent. Ce qui est important, ce n’est pas tant le poids en argent qu’il faille avaler (si c’était le cas, il suffirait d’avaler un gros morceau d’argent), c’est la petitesse des particules d’argent.

Or il y a deux problèmes, d’une part pour obtenir des concentrations aussi élevées, il faut des techniques d’électrolyses (si du moins cela est fait par la méthode électrique) de type HVAC avec un contrôle élevé de la qualité. Par ailleurs, une fois que ces concentrations élevées sont atteintes par une méthode quelconque, l’autre problème est de maintenir les particules d’argent dans un état de suspension, sans que ces dernières s’agglutinent pour former des grosses particules. si ces dernières forment de grosses particules, alors l’efficacité de la solution est à remettre en question.

Bien que sur leur site, ils proclament qu’aucun additif est introduit dans leur solution colloïdale, je reste septique car depuis un an et demi que je fais des recherches, je n’ai pas encore découvert un article scientifique qui parle de concentrations élevées sans que cela soit à base de protéines. La-dessus, je sèche et je dirai que je ne sais pas davantage.

Les seuls produits qui avoisinent des concentrations de cette grandeur (600 ppm) sont MesoSilica de la société « Purest Colloids Inc. » qui fabrique également le produit MesoSilver et puis des produits fabriqués avec des méthodes chimiques au début du siècle dernier. La fabrication avec la méthode chimique à ces concentrations ne peut se faire qu’à l’aide d’additif.

Ce qu’il faut retenir en définitif, c’est l’importance de surface de contact des particules d’argent avec le milieu. Il faut rechercher un produit qui vous offre une surface de contact importante, ceci est obtenu uniquement à l’aide de particules très petites et non des concentrations élevées. Relisez  les deux articles cités ci-dessus pour comprendre pourquoi, si vous n’êtes toujours pas convaincu.

Personnellement, je ne m’aventurerai pas dans des produits prétendant des concentrations beaucoup trop élevées. Peut-être que je me trompe, mais pour le moment mon avis reste figé.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Questions, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.