AC : Mécanismes d’action des ions Ag+ (Université de Toulouse) Suite III

Celles ou ceux qui suivent le blog depuis le début, connaissent mon collègue « Placebo », qui se dit esprit scientifique et démonte tous mes arguments un par un. Il lit Science & Vie et se renseigne sur les dernières découvertes. Pour moi, c’est un excellent moyen de confronter ce que je lis et de les remettre en question. D’ailleurs, cela fait un an qu’il doit écrire à la rédaction de Science & Vie pour leur demander d’écrire un article sur l’argent colloïdal.

Toujours est-il qu’avec la thèse de SAULOU, le « Placebo » commence à se poser des questions, d’autant plus qu’aujourd’hui, il reconnaît que par rapport à l’année dernière, mes allergies aux yeux ont disparu.

Dans cet article, je poursuis avec les conclusions tirées sur l’activité antibactérienne des ions d’argent (Ag+).

Je cite,

Pour conclure cette partie concernant l’activité antibactérienne des ions Ag+, le Tableau 3 présente les concentrations minimales inhibitrices (CMI) des ions issus de la dissolution de la sulfadiazine d’argent, d’après les travaux de Yin et al. (1999). Comme mentionné précédemment, les bactéries à Gram négatif (E. coli, Klebsiella pneumoniae, P. aeruginosa) sont plus sensibles aux ions Ag+ (i.e., CMI plus faibles) que les bactéries à Gram positif (S. aureus, S. epidermidis).

Tableau 3

Concentrations minimales inhibitrices (CMI) de différentes bactéries à Gram positif et à Gram négatif, traitées par de la sulfadiazine d’argent (d’après Yin et al., 1999).

Microorganismes CMI (mg/L)
S. aureus 12,5
S. epidermidis 10,0
E. coli 7,5
K. pneumoniae 5,0
P. aeruginosa 7,5

Fin de citation


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Documentation, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.