EM : Notions de base de semi-conductivité

Dans l’article sur les notions de base de courant continu en électricité, j’ai évoqué deux types de courant continus dont l’exemple de l’ampoule et de l’électrolyse. Dans ces deux exemples, les porteurs de charge électrique étaient les électrons et les ions respectivement. Il y a un troisième type qui est celui de la semi-conductivité.

La Semi-conductivité est une propriété des matériaux spécifiques qui ont une structure cristalline, c’est-à-dire les atomes sont disposés de façon régulière, comme dans un treillage. Si un atome dans le réseau possède un électron supplémentaire, cet électron est libre de se déplacer à travers le reste du réseau, passant d’un atome à l’autre. De même, si un atome manque un électron, il y a alors un «trou» dans le réseau et ce dernier peut se déplacer de la même façon à travers le réseau.

L’intensité du courant dans les semi-conducteurs est toujours très faible, la différence de potentiel entre chaque point est très faible également. Par conséquent, la semi-conductivité est un troisième type de conduction électrique, dans lequel les porteurs de charge peuvent être soit des électrons ou des « trous » (l’absence d’électrons) se déplaçant dans un matériau solide.

La découverte de la semi-conductivité nous a permis de produire dans le domaine industriel des téléviseurs, des radios, des magnétophones et des ordinateurs et a révolutionné notre utilisation de l’énergie électromagnétique.

De ces deux articles, il faut retenir qu’il y a trois types de conduction électrique ou trois types de porteurs de charge, les électrons, les ions (Ag+) et enfin les « trous » (absence d’électron) dans le cas de matériau semi-conducteur. Les propriétés de la semi-conductivité seront utiles pour nous pour la suite.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Electricité, Electromagnétisme, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.