AC : Mécanismes d’action des ions Ag+ (Université de Toulouse)

Je vais écrire une série d’articles basée sur une thèse de Doctorat (présentée en 2009) issue de l’Université de Toulouse, dont l’auteur s’appelle Claire SAULOU, cette thèse au format pdf se trouve ici.

Alors que dit l’auteur sur les mécanismes d’action des ions d’argent Ag+?

Je cite

L’argent sous forme métallique est inerte. Toutefois, lorsqu’il s’oxyde au contact de l’atmosphère ou d’un  environnement humide (Ag (Métal) -> Ag2O), la dissolution de l’oxyde d’argent formé conduit à la libération d’ions Ag+.

Ces ions présentent un large spectre d’action, aussi bien contre les bactéries à Gram positif et à Gram négatif, que les  levures, les champignons ou les virus. Il est important de noter que l’action biocide de l’argent dépend de la quantité  d’ions Ag+ présents dans le milieu et réellement disponibles pour interférer avec les microorganismes.

En effet, de part sa forte réactivité, l’argent peut interagir avec les protéines et les sels du milieu suspendant (ex : formation de AgCl,  précipité très peu soluble), ce qui minimise la quantité active vis-à-vis des cellules. La lumière a également une  incidence négative sur l’efficacité biocide des ions Ag+ (Kierans et al., 1991), car elle provoque la photo-réduction des cations en atomes métalliques (Ag0).

En raison de leur complexité, les mécanismes d’action des ions Ag+ ne sont pas complètement élucidés à l’heure actuelle et dépendent du genre et de l’espèce du microorganisme considéré. Néanmoins, les principaux sites de liaison et modes d’action sont connus et décrits dans la littérature.

Fin de citation

=> AC : Mécanismes d’action des ions Ag+ (Université de Toulouse) Suite


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Documentation, Risques, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.