AC : Hypothèses émises sur le lien entre l'action des ondes électromagnétiques et celle des ions d'argent

Attention !!! Les hypothèses que j’émets dans cet article ne viennent que de moi, sachant que je ne suis pas médecin, ni chercheur et encore moins spécialiste. Cependant, je me documente depuis un peu plus d’un an sur l’argent colloïdal et depuis peu sur l’effet des ondes électromagnétiques.

Qu’il s’agisse de l’action de l’argent ionique ou colloïdal ou de l’action des ondes électromagnétiques, les deux actions sont vérifiables et réelles. L’hypothèse qui n’est pas vérifiée est le rapprochement entre les deux actions. Alors de quoi s’agit-il ?

Dans l’article « Bilan sur mes allergies », j’ai évoqué comment l’action de l’argent colloïdal ou ionique permet de tuer les bactéries qui se logent dans notre organisme et comment leur élimination permet aux cellules de notre organisme de retrouver un second souffle et donc renforcer notre système immunitaire. Ce qui est certain, c’est que grâce à l’action des ions d’argent (je vous renvoie aux multiples expériences de Dr. O. Becker, que vous pouvez consultez sur le site) les bactéries résistantes sont éliminées.

Quel lien donc avec l’électromagnétisme? Pour le comprendre, il faut remonter dans le temps jusqu’à l’époque du Professeur Lakhovsky, c’est-à-dire début du siècle dernier. Avant l’ère des antibiotiques, l’époque où la science avait la possibilité d’explorer encore des domaines aussi variés que les colloïdes de métaux, la « bioélectricité » ou le « boimagnétisme », l’époque où la science biologique et médicale n’était pas cantonnée à la chimie comme seule source de solutions à l’élimination des bactéries et donc à l’immunité biologique.

Qui était Georges Lakhovsky ?

Il était un biophysicien d’origine russe de nationalité française (1869-1942). Il fut un précurseur en matière d’utilisation d’ondes électromagnétiques de haute fréquence à visée thérapeutique. (texte tiré du site http://www.quanthomme.info/qhsuite/LakhovskyGG030309.htm). Cet homme a écrit un livre « Le secret de la vie ». Dans son livre, il postule que les cellules du corps des êtres vivants oscillent à des fréquences bien définies. Lorsque des bactéries ou des germes sont introduits dans l’organisme, ces derniers pénètrent dans les cellules et déstabilisent cette fréquence de résonance des cellules. A l’aide des ondes électromagnétiques à visée thérapeutique, il fabrique des appareils afin de permettent aux cellules de retrouver leur fréquence d’oscillation ou de résonance. Lorsque ces cellules retrouvent ces fréquences, alors elles expulsent les corps étrangers (bactéries, toxines ou autres) qui se sont logés et permettent au système immunitaire de retrouver sa force.

Quelque soit la thérapie, en fin de compte, c’est le corps humain qui guérit ses propres maux, une fois que ce dernier a retrouvé un système immunitaire suffisamment solide pour combattre le mal. Dans le cas des ions d’argent, ces derniers combattent les bactéries (et d’après le postulat de Lakhovsky) ainsi permettent (certainement) aux cellules de vibrer à leur fréquence d’oscillation ou de résonance naturelle. Le système immunitaire est renforcé et les cellules ainsi rejettent les toxines et combat les bactéries.

Dans le cas de la thérapie électromagnétique selon Lakhovsky, la mise en vibration des cellules selon leur fréquence de résonance naturelle apporte le même résultat, et ce, sans introduire une quelconque solution dans le corps. Et voici, le lien entre la thérapie avec les ondes et les ions d’argent.

Lakhovsky a fait des miracles avec sa technique dans les années 20 et 30 dans les plus grands hôpitaux parisiens, mais sa technique thérapeutique est tombée dans l’oubli, et avec, la science bioélectrique dans le domaine médical.

Avec mes lectures, il n’y a aucune once de doutes que le corps humain est à la base électrique.

A suivre …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Documentation, Questions, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.