AC : L’argent dans l’électrothérapie pour guérir le cancer par Dr. O. Becker suite & fin

Dans cet article, je termine avec une expérience effectuée par Dr. O. Becker sur un patient atteint du cancer. Malheureusement il n’a pas eu le financement nécessaire pour continuer ses recherches. Sur ce il donne certaines raisons  qui me paraissent plausibles mais que je ne vais pas aborder ici. Cependant, y -a-t-il eu des recherches qui ont été menées dans ce sens depuis ? Je n’en sais pas encore, je vais certainement découvrir dans l’avenir. Aux dires du Dr. O. Becker, il semblerait que l’orthodoxie médicale n’a pas souhaité continuer dans ce domaine, et a concentré ses efforts sur l’aspect mécaniste et chimiste du domaine médicale et non énergétique. Pour mieux comprendre la différence, je vous invite à lire les articles sur l’électromagnétisme.

Je cite :

J’ai également eu un patient avec une grave infection osseuse chronique qui avait un cancer associé dans la plaie. Il a refusé l’amputation ce qui aurait été le traitement de choix, et insisté pour que je traite son infection avec la technique d’argent.

Après trois mois, l’infection était sous contrôle, et les cellules cancéreuses dans la plaie semblaient avoir changées, elles étaient redevenues des cellules normales. Lorsque j’ai entendu parler de lui huit ans après le traitement, il était toujours en très bonne forme.

Il est important de réaliser que ce n’est pas simplement un effet électrique, mais le résultat de l’action combinée de la tension électrique et des ions d’argent générés électriquement. Il s’agit d’un traitement électrochimique.

Alors que nous n’avons pas des preuves solides à l’heure actuelle, sur ce qui se passe. Il est fort probable que les ions d’argent soient formés de façon à communiquer avec un groupe de récepteurs à la surface de la membrane des cellules cancéreuses. Une fois que la connexion est faite, un transfert de charge électrique, envoie un signal au noyau de la cellule cancéreuse qui active les gènes de type primitif, et engendre la dédifférenciation de la cellule. Dans cet état, la cellule ensuite attend les instructions pour savoir ce qu’elle doit devenir. Le processus est exactement le même que celui dans les expériences de Rose, à l’exception que, dans ce cas, la dédifférenciation est causée par l’action inattendue des ions d’argent positifs.

Cette technique nécessite évidemment une étude plus approfondie avant que toute utilisation clinique puisse être faite de ses effets anti-tumoraux. Toutefois, cette voie semble être prometteuse dans une perspective par ailleurs plutôt sombre.

Fin de citation

* Tous les extraits publiés ici sont issus du livre Cross Currents de Dr. O. Becker.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Documentation, Maladies, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.