AC : Demandes émanant d'un lecteur du site

Je viens de recevoir un courrier d’un lecteur du blog qui témoigne qu’il consomme depuis 5 ans de l’argent colloïdal et demande davantage d’informations, voir ci-dessous :

Je cite :

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre site. J’utilise L’AC depuis maintenant 5 ans et suis très satisfait (ma famille aussi). Je possède un SG6 que j’utilise avec de l’eau déminéralisée du commerce.

J’ai 2 questions.

  • Je recherche un nébuliseur. que me conseillez vous ? (marque, modèle)
  • Pour l’eau, quel est le mieux ? désioniseur ou eau distillée ?

Merci d’avance,

Cordialement,

Pascal,

Fin de citation.

Bonjour Pascal,

C’est une excellente nouvelle d’avoir un témoignage de personnes qui consomment de l’argent colloïdal depuis 5 ans. C’est un encouragement pour nous autres novices.

Concernant le nébuliseur, je crains que je vais vous décevoir car je ne suis pas un spécialiste, il y a une petite année, je me suis intéressé au sujet afin de m’en procurer un et je suis tombé sur un appareil qui me donne entière satisfaction, c’est un ATOMISOR BOX (un compresseur d’aerosols avec nébuliseur NL9).

En effet, vous avez l’appareil qui permet d’envoyer de l’air comprimé (au moyen d’un tube relié) au nébuliseur, on obtient des petites gouttelettes du produit (en l’occurrence pour nous de l’argent colloïdal) que nous respirons. Selon les appareils et la force de compression, les gouttelettes sont petites, voire microscopiques et c’est la taille des gouttelettes qui détermine l’efficacité de l’appareil.

L’eau déminéralisée achetée dans le commerce est à proscrire, comme les types d’eau vendus pour le fer à repasser. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce type d’eau n’est pas exempte de bactéries et puis elles ne sont pas déminéralisées pour autant.

Concernant l’eau déionisée ou distillée. d’après les diverses documentations et mesures et « selon mon avis », les deux types d’eau sont bien. Personnellement, j’utilise de l’eau distillée achetée en pharmacie et je passe dans un déioniseur pour obtenir une eau qui  est semblable à une eau bidistillée, l’intérêt de cette méthode est double, la distillation, et comme on sait à quelle vitesse une eau distillée laissée à l’air se pollue (voir les différents articles à ce sujet), le déioniseur permet de purifier.

Une méthode que je vais certainement utiliser, est de pomper l’air d’une bouteille d’eau distillée une fois celle-ci ouverte, comme on fait pour le vin. Et ce, afin d’éviter que l’eau distillée laissée dans une bouteille à moitié vide se pollue à cause de l’air qui y pénètre.

Bref, ce sont quelques idées qui m’ont été apportées par la documentation et surtout par l’expérience et des appareils de mesure. J’espère qu’elles vous donneront satisfaction.

Cordialement,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Généralités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.