AC : Supputations au sujet du possible cas d'Argyrie signalé dans le sondage sur les effets secondaires

Bon,

Je viens de recevoir un courrier d’un lecteur du blog m’informant qu’il a fait des recherches sur Internet afin de trouver des cas d’Argyrie rencontrés suite à une prise prolongée d’Argent Colloïdal (obtenu à l’aide de la méthode électrique), or il n’en a pas trouvés. Cette même personne suppose que le cas d’Argyrie signalé dans le sondage ne doit pas être un cas réel. Voir son courrier ci-dessous :

Citation

Merci de votre réponse,

Je pense que les personnes qui ont coché la case Argyrie dans votre sondage ont sûrement fait une erreur ou bien alors sont de mauvaise foi, j’ai fait beaucoup de recherches sur l’Argyrie  (sur le net) et d’aprés ce qu’il en ressort, tous les cas d’Argyrie sont dus à des consommations excessives d’argent et sur du long terme, mais, il n’y a apparemment aucun cas avéré avec de l’argent électrocolloïdal que les gens utilisent ou fabriquent aujourd’hui.

j’ai trouvé un article qui peut-être pourra vous aider pour votre prochain article

http://www.acheterargentcolloidal.com/PBCPPlayer.asp?ID=465118

cordialement,

Fin de citation

Tout d’abord merci pour le lien qui serait intéressant, dans la mesure où il y a quelques références qui permettront d’approfondir le sujet. Comme évoqué dans l’article ci-contre La toxicité de la solution de l’argent colloïdal, dont le contenu est tiré du livre de Frank Goldman et abonde dans le même sens que le site ci-dessus. Ce dernier évoque l’absence de cas rencontré d’Argyrie du à l’argent électrocolloïdal.

Cependant, Frank Goldman ajoute également que cette absence est due en partie au manque de moyens investis et d’études scientifiques réalisées dans ce domaine. Autrement dit, on en sait rien, c’est une supposition fondée sur le fait qu’il n’y a pas eu de cas avérés. Or, si on prend le cas de la France, combien de personnes utilisent l’Argent colloïdal et depuis combien de temps, est-ce un nombre suffisant pour tirer les conclusions qui arrangent nos désirs. S’agit-il d’une méthode scientifique pour dire que l’Argyrie n’est pas causé par l’argent électrocolloïdal? J’ai un peu de mal avec ce raisonnement. Peut-être que je me fourvoie, alors que de toute évidence, c’est vrai.

Tenez, je vous donne un autre exemple, Dr. O. Becker, dans ses deux livres « The Body Electric » et « Cross Currents » parlent de quelques expériences menées sur des salamandres et des souris chez qui, des cellules cancéreuses ont été introduites. A l’aide de l’électro-thérapie (voir les divers articles que j’ai écrits tirés du livre « The body electric ») il a réussi à ce que les cellules cancéreuses se dé-différencient en cellules souches pour se différencier en cellules spécifiques saines, autrement dit, les animaux ont été guéris. Il a même essayé sur des humains dont la thérapie a été un succès. Cependant, il reste sur ses gardes, puisqu’il dit dans ses livres, qu’il n’a pas pu obtenir le financement nécessaire pour mener des études approfondies afin de poursuivre et de confirmer ses découvertes. Par conséquent, il ne crie pas victoire. Malgré ses découvertes, la communauté scientifique et médicale n’a pas voulu suivre cette voix. Par contre, celle ci poursuit toujours la voix mécaniste. Pour mieux comprendre la confrontation entre mécanistes et vitalistes, voir les articles sur l’Électromagnétisme.

Et pour revenir à la personne qui a répondu au sondage, il se peut qu’elle se soit trompée de case à cocher. Cependant, il me semble qu’il règne encore et toujours une sorte de brouillard qui se forme dans la compréhension autour de l’argent, des sels d’argent, de l’argent colloïdal (obtenu à l’aide de composés chimiques), de l’argent électrocolloïdal, voire des composés organiques à base d’argent. J’opterai plus pour l’option d’une personne qui pense avoir pris de l’argent colloïdal, alors que c’était un composé d’argent. Du moins c’est ce que j’espère. Toujours est-il que sa réponse, qu’elle soit une farce ou pas, a suscité en moi le désir d’approfondir cet aspect de l’argent.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Questions, Risques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.