AC : De retour de vacances et pas encore bleu

Bon, cela fait trois semaines que nous sommes partis un peu partout en France, entre le Puy de Dôme (région authentique), l’Aveyron (un coin resté sauvage et isolé, le village de Lincou au bord du Tarn) et pour finir le Gard (255 jours de soleil du midi sur 365). Sur ces trois semaines, que du soleil et deux petites averses.

Alors, pourquoi je vous raconte tout cela, en effet, je vous avais promis de faire un retour d’expérience d’un été bien ensoleillé et ses conséquences pour la couleur de la peau. Eh bien, les détracteurs diront, vous n’êtes pas restés longtemps au soleil pour devenir complètement gris, à quoi, je répliquerai, on reste jamais assez au soleil, quoique, mon fils nous a dit qu’il ne pourra pas vivre dans le Gard, trop chaud, il suffit de bouger un peu et voilà que l’on transpire déjà!

Bref, pendant ces vacances, nous sommes partis avec 2 litres et demi d’argent colloïdal, soigneusement préparés par moi même (10 ppm, eau bidistillée et teneur en argent 999,9 pour mille) pour notre consommation au cas où le besoin se présentait, et le besoin s’est présenté, rien de méchant à part une fois vers la fin des vacances où une de mes filles présentait des démangeaisons intenses avec formation de plaques rouges sur tout le corps. Une sorte d’allergie, en effet, comme tous les jours, on se baignait et un soir elle ne cessait de se gratter de partout avec formation de plaques rouges.

J’ai donc badigeonné tout le corps avec de l’argent colloïdal, et ce à deux reprises, une fois vers 22h00 et une autre vers 1h00 du matin. Le lendemain matin, aucun signe de plaques rouges et très peu de démangeaisons en comparaison de la veille.

Mis à part cet incident, dès qu’une faiblesse apparaissait chez un de mes enfants ou chez nous les adultes, un petit verre d’argent colloïdal, de manière à ce que sur les deux litres et demi d’argent colloïdal emportés avec nous, deux litres ont été liquidés pendant les vacances.

Aucun membre de la famille a tourné au rouge, vert, bleu ni gris, mais par contre, une légère teinte café au lait! Du côté de ma belle mère, aucun signe non plus et pourtant elle boit de l’argent colloïdal depuis presque un an, que je fabrique issu d’eau distillée achetée en pharmacie et avec les pièces d’argent dont la teneur en argent est égale à 999 pour 1000.

Peut-être qu’une année de consommation ne suffit pas pour tourner au bleu ou gris, par conséquent, je vous donne rendez-vous à l’année prochaine, si du moins les dieux nous donnent encore un an de plus à vivre.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Témoignages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.