AC : Thérapeutique vénérienne, par le Dr M. Deguy (1909)

Bon dans cet article, je rapporte les dires du Dr. M. Deguy concernant l’argent colloïdal. L’extrait se trouve à la page 136 dans le chapitre Le Mercurate d’argent dans le traitement de la Syphilis*. Le peu que j’ai lu des archives, la pratique courante de l’époque était les injections et je suis même tombé sur des cas de décès dont je vais en parler dans des articles qui vont suivre.

Je cite

Le Mercurate d’argent dans le traitement de la Syphilis

Il n’est point besoin de dire que, jusqu’à plus ample informé, le mercure reste le traitement de choix, le traitement spécifique de la syphilis. Mais, depuis quelques années, l’argent est entré dans la pratique courante de la thérapeutique des infections. Credé d’abord, puis M. Netter, en France, se sont faits les apôtres de l’action bienfaisante de l’argent colloïdal ou collargol. Comme le mercure ou l’emploie en injections sous-cutanées ou intra-veineuses. L’injection sous-cutanée n’est surtout devenue pratique et indolore que du jour où l’on obtient l’argent colloïdal électrique. L’électrargol, et non plus le collargol par réactions et précipitations chimiques.

Partant de cette observation que l’argent avait un rôle bienfaisant dans les infections, nous nous sommes demandé si, en ajoutant l’action de l’argent à celle du mercure dans le traitement de l’infection syphilitique, on n’augmenterait pas, dans une certaine mesure, l’action de l’hydrargyre. Il était facile d’unir l’argent au mercure, puisqu’ils forment des amalgames ou mercurates d’argent.

….

Fin de citation.

Si vous êtes intéressés par le sujet, je vous laisse le soin de le lire grâce au lien fourni. Bon, ce qui est intéressant ici, c’est le fait qu’au fil du temps, les médecins et d’autres scientifiques découvrent que l’argent colloïdal obtenu par la méthode électrique est mieux. Dans un article qui suivra, je vais présenter brièvement la méthode des arcs électriques qui bien évidemment a été abandonnée. De plus, il est intéressant de découvrir les apôtres (comme dit l’auteur dans son texte) de l’argent colloïdal en France.

*Titre : Thérapeutique vénérienne, par le Dr M. Deguy,…

Auteur : Deguy, M. (Dr)

Date d’édition : 1909

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k56066419

Source : Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 8-TE23-651

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb320055398

Provenance : bnf.fr


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Documentation, Témoignages, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.