AC : Témoignage d'une angine avec état grippal soignée avec de l'argent ionique

Bon, je vous avais dit que j’apporterai des témoignages concernant un membre de la famille que si c’était exceptionnel et bien, une de mes filles âgée de dix ans rentrée de colonie samedi, présentait un début d’angine dimanche dans la journée. De fil en aiguille en l’interrogeant, elle me dit qu’ils sont allés à la plage le 14 juillet pour voir les feux d’artifices juste après s’être baignés, or il y avait du vent et elle a senti un coup de froid.

Je leur avais donné une petite bouteille d’argent ionique au cas où, mais vous savez comment sont les gamins, peu soucieux des retombées d’un coup de froid et pris dans l’amusement généralisé, elle en a pris juste un peu et m’a rapporté le reste de la bouteille avec une angine carabinée que nous avons découverte dimanche. Par conséquent, on commence à lui donner de l’argent par petite dose, croyant que c’est un rhum et puis lundi, elle commence à se plaindre de la gorge et dans la soirée de la fièvre.

Pour rappel, depuis maintenant presque un an que je traite toute la famille avec de l’argent, c’est le deuxième cas de fièvre chez cette enfant dont la première remonte à novembre 2009, un autre cas de fièvre chez une autre de mes filles remontant aussi à novembre 2009. Donc, je dis à ma femme, à mon avis, si elle avait pris suffisamment d’argent ionique à temps, elle serait pas arrivée à ce stade, toujours est-il que pendant toute la journée de lundi, j’ai augmenté les doses d’argent colloïdal, allant jusqu’à un demi verre (10 ppm, fait maison) et le soir une dose d’Advil (fièvre 38,5°).

Mardi matin elle n’avait plus de fièvre et de plus pendant toute la journée elle a du prendre quatre demi-verre d’argent ionique dont un le soir avant d’aller au lit. Clairement le pic de la maladie était lundi, mardi, nous étions sur la pente descendante, puisqu’elle a mangé normalement. Pendant la journée de lundi, elle se plaignait de la gorge mais aussi de courbatures dans le corps et notamment au niveau des jambes, le nez était bien pris depuis dimanche. Cette même fille avait choppé une maladie un peu similaire en novembre 2009 avec fièvre.

Ce matin mercredi, tout va bien, on va continuer à lui administrer de l’argent ionique pendant les quelques jours à venir, histoire de renforcer son système immunitaire et éviter une éventuelle rechute, mais globalement en trois jours, une angine bien carabinée avec de la fièvre (avec des pointes de 38,5) et des courbatures a été soignée avec de l’argent ionique fait maison à une concentration de dix ppm et une prise d’Advil d’une dose.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Témoignages, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.