AC : Eau distillée laissée à l'air suite et fin

Bon, je vous ai rapporté dans deux articles sur le devenir de l’eau distillée laissée à l’air. Dans cet article, je vais conclure. Depuis maintenant quelques temps, j’utilise comme je l’avais évoqué dans certains des articles les déioniseurs achetés sur le site de http://health2us.com, fermé depuis suite au décès de Fred. Je vous avais rapporté également que l’eau distillée achetée en pharmacie avait pour mesure 0,7 µS/cm2 en terme de pureté, filtrée avec le déioniseur, j’obtiens du 0,1 µS/cm2, ce qui est équivalent à une eau bi-distillée voire tri-distillée.

Une fois que j’ai l’eau distillée filtrée avec le déioniseur et mise en bouteille, je l’utilise pour fabriquer mon argent colloïdal, généralement, il me reste un fond d’eau distillée (depuis un certain temps, je n’utilise que des bouteilles en verre pour stocker mon eau distillée, j’aime bien le verre), j’ai remarqué que la fois d’après (généralement une petite semaine après) quand j’ai besoin de fabriquer de l’argent colloïdal et que je souhaite utiliser le fond de la bouteille d’eau distillée préparée la fois précédente. Je mesure la pureté de cette eau et je constate que j’ai maintenant du 0,3 (voire parfois du 0,7) µS/cm2, cette mesure confirme une nouvelle fois qu’au contact de l’air (puisque j’ai pris de l’eau distillée de la bouteille, de l’air a remplacé l’eau) même après avoir fermé le bouchon de la bouteille, l’eau distillée a perdu de sa pureté initiale.

Par conséquent, depuis quelques temps, je refiltre avant chaque fabrication, l’eau distillée et de cette manière, j’ai une pureté de l’eau acceptable. Je vous avais également rapporté que lors de la fabrication, moins j’interviens, mieux elle se porte, et bien, depuis maintenant quelques temps, pendant toute la durée de fabrication, je n’ouvre pas le couvercle du bocal. Le seul point qui reste à être amélioré est l’agitation de la solution lors de la fabrication.

En synthèse, une eau pure au contact de l’air devient forcément moins pure même laissée dans une bouteille fermée. L’air y pénètre et agit sur cette eau.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Fabrication, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.