AC : De la dartre soignée avec de l'argent colloïdal

Bon, c’est un message à destination de toutes les personnes qui utiliseraient des crèmes cosmétiques et tout le tralala … Ma femme a chopé une dartre il y a maintenant 3 jours juste à une commissure des lèvres suite à l’utilisation d’une crème sois disant Bio achetée à Monoprix. Premièrement il faut se méfier des produits Bio, s’il y a juste marqué Bio, c’est de la camelote, le prix est cher et c’est bourré de poisons (voir l’article Œdème de Quincke), deuxièmement, la marque Bio en France c’est le fameux AB et point barre, le reste, il faut lire et lire et s’informer. De toutes les façons, le Bio aussi est devenu un business et ils y sont tous mis pour faire un fric fou et allons y gaiement.

Bon, revenons à nos moutons, il y a de cela trois jours, il y a une apparition d’une plaque de rougeur sèche à une commissure, au départ, elle ne fait pas attention croyant que c’est juste une irritation eh bien non. Donc, depuis elle traite cela qu’à l’argent colloïdal, il y a certainement des huiles essentielles qui ferraient tout aussi bien l’affaire, mais c’est tout un autre domaine très riche et vaste à explorer (je laisse le soin à quelqu’un de démarrer un blog ou un site sur ce sujet, je serai ravi de le suivre au passage).

Pour nous, il n’y a pas photo, comme disait l’éminent chirugien William Stewart Halsted qui écrivit en 1913 faisant référence à la pratique séculaire des pansements de fils d’argent dans les plaies «Je ne sais pas ce qui pourrait bien prendre sa place, je n’ai connu personne qui une fois après s’être familiarisée avec son utilisation pour se soigner l’abandonnerait pour autre chose.” Inutile de vous dire que la magie de l’argent s’opère même sur une dartre, cela fait maintenant deux jours qu’elle applique des pansements sur sa dartre et celle ci ne résiste guère. C’est lent (cela ne fait que deux jours) mais efficace et surtout exempte de cochonnerie.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Témoignages, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.