AC : Question sur l'efficacité du chlorure d'argent comme un anti épileptique

Je viens de recevoir un courrier d’une lectrice du blog qui me demande si je connais les bienfaits du chlorure d’argent pour des cas d’épilepsies. Ci-dessous son courrier.

Bonjour monsieur,

Je viens de découvrir votre site en effectuant des recherches sur les propriétés du chlorure d’argent… Une amie vient de m’en parler en me disant que c’est un anti épileptique ?…

J’ai une enfant de 6 ans qui vient d’être diagnostiquée spasmophile et épileptique. Comme son épilepsie (occipitale) est « la plus gentille qu’il soit » de toutes les sortes qu’il en existe, j’aimerai avoir votre opinion sur cet éventuel remède et son efficacité, si elle existe vraiment pour cette affection, ainsi que son mode d’utilisation et sa posologie.

Ces crises ne sont pas très nombreuses (3 ou 4 par an) mais elles sont très longues et nécessitent systématiquement une intervention de notre part avec du valium en intra rectale. Elle a aussi de l’urbanyl 5 mg en prévention des crises d’épilepsie et du biomag pour éviter les crises de spasmophilie…

Je n’aime pas les remèdes agressifs, je soigne toute ma famille avec des huiles essentielles, de la propolis, de l’argile verte, bref, des remèdes naturels, qui respectent autant que possible, le cycle naturel du corps humain. Alors ce que le neurologue (pourtant assez respectueux de mes convictions) ordonne en traitement pour mon enfant, me chagrine… Il y a des effets secondaires alors ça ne me mets pas en confiance… Il est certain que si je pouvais trouver quelque chose de plus doux pour son corps, ce serait idéal !

J’attends impatiemment de vos nouvelles et je vous remercie de l’attention que vous porterez à mon mail.

Cordialement.

Céline

Chère madame, merci de m’avoir écrit, cependant, je crains de vous décevoir avec ma réponse puisque je n’ai aucun avis là-dessus. Le seul cas d’épileptique que j’ai croisé de ma vie était un copain de classe en première et je dois avouer que c’était assez impressionnant de le voir lors de certaines crises en classe. Cependant, je vous apporte un élément de réponse qui peut-être j’espère vous aidera dans vos recherches.

En effet, j’ai pu trouver deux paragraphes très succincts dans le livre de Frank Goldman qui parlent d’épilepsie de manière générale.

Dans l’annexe 2 de son livre, il évoque les propriétés et usages de l’argent et des sels d’argent, dont il tire les références d’un livre écrit par P. Lebeau et M.M. Jarot, Traité de pharmacie chimique, Masson-1955-1956, et Dorvant, L’Officine, ed. 1995, je vous conseille de vous le procurer et pourquoi pas de le lire ou demander à votre neurologue ce qu’il en pense.

Toujours est-il que Frank Goldman tire de cet ouvrage les propriétés de l’argent et des sels d’argent dont  je reporte un petit extrait ci-dessous.

Je cite :

Chlorure d’argent : Drastique (purgatif) puissant, anti-épileptique, antiscrofuleux.

Chlorure d’argent ammoniacal : employé autrefois contre l’épilepsie, la syphilis. Aujourd’hui inusité.

Fin de citation

De plus dans son livre à la page 8, il cite :

Au début du XVIIIe siècle un chercheur anglais utilisait l’argent dans le traitement de l’épilepsie et d’autres désordres nerveux.

Fin de citation

De quel chercheur anglais il parle, il ne le dit pas, de quels désordres nerveux s’agit-il, il n’y a pas de détails. Donc, je ne m’étendrai pas sur ces propos.

Voilà tout ce que je peux vous apporter comme informations que je possède. Si toutefois, dans mes recherches, je tombe par hasard sur des cas d’épilepsies soignés avec de l’argent colloïdal, j’en ferai part sur le site. Par contre, je vous invite à chercher peut-être des témoignages dans des forums américains, peut-être des personnes en ont témoigné de leur guérison éventuelle.

Pour finir, personnellement, et ce n’est que mon avis, pour ce qui est de la posologie concernant les sels d’argent, (notamment le chlorure d’argent) mieux vaut passer par des médecins car les sels d’argent restent toxiques, pour ce qui est de l’argent colloïdal pur, c’est-à-dire qui ne contient pas de sels d’argent, voir l’article La posologie recommandée pour l’usage de l’argent colloïdal.

Je vous souhaite bon courage dans vos recherches.

Cordialement,

=> EM : Question sur l’efficacité du chlorure d’argent comme un anti épileptique (II)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Questions, Risques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.