AC : De l'argent colloïdal ou ionique pour les yeux

J’ai reçu une question sur l’efficacité de l’argent colloïdal sur les yeux, le lecteur me demandant également s’il y a un danger à en mettre dans les yeux. Ci-dessous le courrier.

Bonjour,

Tout d’abord, merci pour votre blog consacré à l’argent colloïdal. Ce sont vos retours d’expériences qui m’ont incité à tenter de soigner avec ce produit ma conjonctivite allergique récurrente. Le principal symptôme de ce désagrément est une sécrétion blanche de mucus aux coins des yeux. Je dois ôter ces dépôts plusieurs fois par jour, c’est très agaçant. Je pense donc instiller une goutte d’argent colloïdal dans chaque œil matin et soir. Est-ce sans danger ?

Merci pour vos éclaircissements et bonne continuation,

Edouard,

Pour ce qui est des yeux. Je vous conseille de lire dans le blog tous les articles qui contiennent le terme « yeux » si vous ne l’avez pas encore fait. Il faut simplement taper dans la zone de recherche du blog le terme « yeux » et valider, puis à l’aide de votre navigateur, vous recherchez dans les articles  l’endroit où je parle des yeux.

Ceci étant dit et comme je l’ai évoqué dans l’article Bilan hivernal suite à la prise d’argent colloïdal, à ce jour, je n’ai aucun écoulement au niveau des yeux, j’ai traité comme vous une conjonctivite récurrente plus des écoulements que j’avais le matin au lever et pendant la journée au travail, voir le soir en rentrant à la maison. Je prenais de l’argent colloïdal (plutôt ionique que colloïdal) fabriqué par mes propres soins (environ 5 à 10 ppm) que je mettais en instillant quelques gouttes dans les yeux matin, midi, soir. Je les nettoyais également avec du coton imbibé d’argent colloïdal quand nécessaire et en prenais également des doses comme indiquées dans certains des articles.

Comment sont mes yeux aujourd’hui depuis quelques mois ? Très bien, très ferme, j’ai encore un peu d’écoulement quand je ris très fort. Je me sens bien et je n’exagère pas. Je n’ai pas encore tourné au bleu ou au gris, mais peut-être que cela ne serait tarder. Je fais de mon mieux lors de la fabrication d’éviter les sels d’argent (qui sont toxiques) mais en même temps, je dois avouer que je n’ai que six mois d’expériences, je trouve que ce n’est pas grand-chose. Il faudrait que quelques lecteurs qui en prennent depuis longtemps nous éclairent davantage notre lanterne.

Personnellement comme évoqué dans l’article cité ci-dessus, j’attends le printemps avec son lot d’allergies, le printemps et l’été seront comme on dit en rugby à XV le Test match entre les allergies et l’argent colloïdal. J’ai fait deux détoxications suite à des prises prolongées d’argent, à part le désagrément d’une demie-journée (voir mes messages à cet effet) je me porte mieux qu’avant. Ma seule crainte étant de tourner bleu (et encore), mis à part ça, je ne crois pas une seule seconde le reste des âneries dites. Je ne suis pas devenu aveugle non plus comme m’avait mis en garde mon pharmacien, mais encore peut-être deviendrai-je dans deux ans, dix ans ? Je n’en sais rien, encore une fois, je suis un mousse monté sur un navire qui navigue dans des eaux plus ou moins troubles.

Que puis je dire d’autres, je pense que le mieux c’est d’essayer par soi-même. Il n’y a pas de miracle, il faut se lancer et en toute chose savoir raison garder.

Bon courage et bonne continuation également,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Questions, Témoignages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.