AC : Le cas de la collègue de ma femme

L’autre jour, ma femme discute avec une de ses collègues qui lui dit qu’elle a une infection urinaire et doit aller voir son médecin pour un traitement. Le soir, ma femme me demande si je pouvais lui donner une petite bouteille de 125 cl d’argent colloïdal pour sa collègue. Je lui prépare une petite bouteille et le lendemain, ma femme lui apporte la bouteille. Le week-end passe et hier lundi, sa collègue lui dit qu’elle ne sait pas si c’est l’argent colloïdal, mais elle se sentait beaucoup mieux, bien évidemment, elle a pris le traitement donné par son médecin. Elle ajoute qu’elle a donné à son fils qui était également enrhumé. Elle finit par dire qu’elle va certainement en acheter, puisque les beaux temps arrivant avec leurs lots d’allergies, elle a besoin de faire une cure.

A suivre …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Témoignages, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.