AC : Filtrer la solution d’argent colloïdal après fabrication suite et fin

Dans l’article ci-contre Filtrer la solution d’argent colloïdal après fabrication, je vous avais parlé de la possibilité de filtrer votre solution colloïdale ou ionique dans le cas de précipitations d’argent autour des électrodes et du dépôt au fond de votre bocal. Puis, notre lecteur Richard m’avait rapporté (Témoignage d’un lecteur du blog sur la fabrication d’argent ionique (colloïdal)) que dans la notice du produit Silvergen SG6, ils déconseillaient l’utilisation du filtre à café ou tout autre filtre pour des raisons d’hygiène.

J’ai trouvé une information sur le site de la société health2us qui donne une explication. Ils disent que pour une solution ionique à 5 ppm (ce qui est vrai pour d’autres concentrations) il suffit de peu de choses pour que les ions d’argent se combinent avec des matières dissoutes pour former des complexes généralement des sels* d’argent insolubles. Il suffit que le filtre soit sale, la plupart des matériaux filtrants contiennent des composés d’argile et de résidus d’acides pour leur blanchiment, voire également des résidus de savon ou de teinture, agents fixateurs et de l’amidon.

Des filtres spéciaux utilisés dans les laboratoires pourraient convenir, mais il faudra une certaine pression (ou le vide) pour faire passer l’argent colloïdal à travers. Donc, en somme, comme précisé en conclusion de message Filtrer la solution d’argent colloïdal après fabrication il vaut mieux s’en passer si on peut éviter la formation de précipités d’argent et dans le cas contraire, rincer le filtre avec de l’eau distillée. Pour ma part, j’essaie d’utiliser le minimum de matériels possible lors de la fabrication qui viendrait agir sur les ions. Par contre, il m’arrive d’utiliser de temps en temps le Sopalin (lavé avec de l’eau distillée) pour filtrer quand hélas, il y a eu des dépôts d’argent.

*J’ai expérimenté l’article que j’ai écris ci-contre  Comment vérifier la présence d’ions d’argent (Ag+) dans une solution d’argent ionique ou colloïdal? en mettant dans un petit bocal, un échantillon de ma fabrication avec du sel, j’ai laissé reposer un jour et le lendemain je montre un verre d’argent ionique et un autre avec celui contenant du sel à un de mes gamins. Celui ci me dit, mais papa, il y a une différence entre les deux, je lui demande la quelle, il me dit qu’il y en a un qui a une couleur pas très transparente, un peu blanchâtre. Je lui explique le phénomène chimique.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Fabrication, Risques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.