AC : Avec quoi peuvent se combiner les ions d'argent (Ag+) dans une solution d'argent colloïdal

Dans une solution non saturée (une solution est saturée dès que le solvant ne peut dissoudre la totalité du soluté, dans notre cas l’argent), les ions sont dispersés dans le solvant (l’eau) par la force de répulsion et existent en tant qu’entités distinctes. Dans une solution saturée, les ions vont se précipiter comme de gros flocons (ou grosses paillettes) de particules d’argent métallique au fur et à mesure que l’électrolyse se poursuit.

Ces flocons (ou paillettes) sont généralement plats et peuvent atteindre une très grande taille, jusqu’à 2 mm de diamètre et se laissent tomber au fond.

Dans une solution saturée, les ions d’argent se composent avec un électron d’un anion (par exemple Cl- si en présence) pour donner un précipité d’argent métallique (par exemple AgCl). Quand un ion d’argent reçoit un électron d’un anion d’une solution saturée, l’ion devient un atome d’argent. Les atomes d’argent n’ont pas de charge ionique pour produire une force répulsive, ils s’unissent donc par la force d’attraction de van der Waals et s’agrègent en particules d’argent métallique. Les anions qu’on retrouve majoritairement dans une solution ionique d’argent (si l’eau de départ est pure) sont le carbonate (CO32-) et d’hydroxyde (OH-).

Si l’anion fournissant l’électron est un carbonate, l’acide carbonique se formant (au cours de ce processus) abaisse le pH de la solution, elle devient donc plus acide.

En supposant que  nous soyons en présence d’une eau pure, autrement dit, aucune présence d’anions,  il y aura aucune présence de précipités d’argent. Et pourtant, en pratique, à la température ambiante du dioxyde de carbone (CO2) sera dissout dans notre eau pure qui provoquera la présence d’anions (CO32-) dans la solution. De plus la réaction de l’autoprotolyse de l’eau apporte des anions (OH-), l’eau pure est très faiblement conductrice. Bien évidemment, si l’eau n’est pas pure, il y a d’autres éléments anions ou cations. Donc, dans le cas d’une eau pure, on se retrouve suite à l’électrolyse avec des cations Ag+, des anions OH- et des anions (CO32-) comme éléments ioniques majoritairement.

Comme évoqué dans l’article Pourquoi le potentiel zêta dans l’argent colloïdal ? les ions (OH-) sont attirés par les patricules d’argent. L’ion carbonate (CO32-) se compose avec deux ions (H+) pour former l’acide carbonique, donc la solution devient un peu acide.

Alors pourquoi il ne faut pas ajouter du sel (NaCl) dans la solution, le sel sera dissout par l’eau en Na+ et Cl-, voir la dissolution de manière dynamique. Les ions (Cl-) vont se combiner avec les ions (Ag+) pour former ce qu’on appelle le chlorure d’argent, et ce composé, on aimerait s’en passer, voir ce lien pour plus de détails.

Voir ce lien pour les autres composés de l’ion d’argent (Ag+) avec un autre ion => Composés de l’ion d’argent

A suivre …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Fabrication. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.