AC : Témoignage tiré du livre de Frank Goldman sur l'hépatite C guéri avec de l'argent colloïdal

Bon dans cet article je ne fais que reporter un témoignage (parmi plein d’autres) que Frank Goldman a reporté dans son livre. Je ne vais pas me fatiguer comme cela a été le cas pour mon précédent article. J’espère que cela va aider certain(e)s parmi vous.

Début de citation :

Il y a trois ans je suis allée consulter mon docteur parce que je croyais avoir le syndrome de fatigue chronique. Je n’avais de I’énergie que trois ou quatre heures par jour et passais le reste de temps au lit. J’étais une invalide. Les analyses de sang révélèrent une Hépatite C. Mon docteur m’a dit que cette forme d’hépatite était incurable. C’était comme si tout s’écroulait autour de moi ; ce fut le jour le plus sombre de ma vie de 43 ans.

Mon mari a fait une recherche sur internet et un mois plus lard j’ai commencé à fabriquer de l’argent colloïdal. Je me suis dit que le moment était venu de prendre mon destin en main. J’ai pris l’argent colloïdal trois fois par jour pendant trois mois et après cela une fois par jour; j’en ai pris deux fois plus que les doses recommandées, mais c’était un combat que j’étais résolue à gagner. J’ai fait ce qu’on appelle une « crise de détoxication » pendant environ une semaine. L’argent colloïdal éliminait d’énormes doses de toxines dans mon foie et cela consommait de l’énergie ; je me sentais fatiguée et prenais une nourriture super saine.

J’ignore si j’ai guéri les trois premiers jours ou les trois premiers mois, parce que j’ai fait mes premières analyses six mois après avoir commencé à prendre l’argent colloïdal. J’étais absolument certaine d’être guérie. J’avais une énergie débordante et je pouvais rester éveillée seize heures par jour. Comme prévu, mes analyses ne révélèrent aucune trace de l’hépatite C et c’est ainsi depuis trois ans; on dirait que je n’ai jamais eu cette hépatite.

Un jour mon oncle m’a téléphoné pour me dire qu’un de ses amis avait une hépatite C. Il m’a demande si j’étais prête à lui parler de mon expérience au téléphone. Ce fut le début de ma nouvelle « vocation ». Je lui ai simplement parlé de mon succès avec l’argent colloïdal et il a décidé d’acheter un appareil pour en fabriquer lui-même. Mais au début ce ne fut guère possible car il demeurait alité. Alors je lui ai fait parvenir le produit en espérant que sous peu il quitterait son lit et aurait assez d’énergie pour se soigner lui-même. Ceci se passait il y a trois mois et aujourd’hui il se sent parfaitement bien. Une semaine après avoir commencé à utiliser l’argent colloïdal, il a sauté du lit et est allé s’acheter une bicyclette. Il fait 8 km par jour et travaille a plein temps. (Karen)

Fin de citation

Je n’ai personnellement jamais essayé l’argent colloïdal pour guérir une hépatite C, ce qui est sûr, c’est que vu l’efficacité de la solution, si un jour j’apprenais que j’avais le virus de l’hépatite C, je l’essaierai sans hésitation. Attention ! Ceci n’est pas une incitation pour vous, ce n’est qu’un point de vu qui m’engage que moi.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Documentation, Témoignages, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.