AC : Mon cas guéri avec de l'argent colloïdal (suite et fin)

La semaine dernière je vous avais parlé de mon cas, aujourd’hui, tout ceci est du passé d’autant plus que j’ai repris la piscine aujourd’hui même. Au sujet de mes mycoses aucune nouvelle. Bon j’admets que tout ceci n’est pas bon signe pour Madame la Ministre, si tout le monde se met à se soigner les petits bobos ou « gripettes » avec de l’argent colloïdal, où va l’industrie pharmaceutique française ? Comment écouler les 95 millions de doses de vaccin achetées ? Bon, ceci est une autre histoire, nous n’allons pas nous étaler la dessus, toujours est-il que l’argent colloïdal a des qualités surprenantes. Dans quelques jours, cela fera 3 mois que ma famille et moi utilisons l’argent colloïdal, à la fin de l’hiver on pourra tirer les premières conclusions et comme j’ai déjà évoqué dans un des premiers messages, j’attends avec impatience l’arrivée du printemps avec son lot de rhume des foins et compagnie pour enfin tester le produit en situation réelle en ce qui me concerne.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Témoignages, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.