AC : Qualité des électrodes ou des pièces d'argent pour fabriquer de l'argent colloïdal

Dans un précédent message, j’ai abordé de manière rapide le sujet qui traite de la qualité des électrodes utilisées dans la fabrication de l’argent colloïdal.

Je vais utiliser le livre de Frank Goldman pour préciser d’avantages ce point.

Je cite

Les électrodes doivent être d’un degré de pureté suffisant pour éviter la formation d’ions plus ou moins toxiques. La pureté conseillée est généralement de 99,99%, mais 99,9% semble aussi acceptable comme le montre  l’expérience effectuée par Peter Lindermann :

Les impuretés totales admissibles pour l’argent à 99,9% ne doivent pas dépasser 1000 ppm. Ces impuretés sont :

  1. cuivre (maximum 800 ppm)
  2. plomb (maximum 250 ppm)
  3. fer (maximum 200 ppm)
  4. bismuth (maximum 10 ppm)

Quand ce produit est utilisé pour fabriquer de l’argent électrocolloïdal à une concentration de 5 ppm, les impuretés maximales se réduisent à 4ppmd (parties par milliard) de cuivre, 1,25 ppmd de plomb, 1 ppmd de fer, 0,05 ppmd de bismuth. Avec des taux aussi faibles, on peut raisonnablement penser qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter …

… Nous avons demandé l’analyse d’un échantillon d’argent colloïdal à 10 ppm, obtenu avec des électrodes d’argent à 99,9%. Les principales impuretés trouvées furent :

  1. sodium 470 ppmd
  2. calcium 260 ppmd
  3. manganèse 70 ppmd
  4. potassium 50 ppmd
  5. magnésium 24 ppmd

Aucune de ces impuretés ne pouvant provenir de l’argent, cette analyse suggère qu’il faut se préoccuper d’avantage de la qualité de l’eau plutôt que de dépenser une fortune pour se procurer de l’argent ultra pur.

Fin de citation

Donc, il semblerait d’après l’analyse de la solution finale que les éléments non argentiques présents dans la solution proviennent d’une eau distillée pas suffisamment pure.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Fabrication, Risques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.