AC : La posologie recommandée pour l’usage de l’argent colloïdal

Je vous avais promis de vous parler plus de la posologie recommandée pour l’usage de l’argent colloïdal, lorsqu’on en prend de manière préventive. Toujours d’après le livre de Frank Goldman, il y a distinction entre :

    • Dose de référence
L’EPA[1] a établit une dose orale de référence (DRf) et une dose orale de critique.
  1. La DRf est une estimation de l’exposition limite quotidienne pendant toute la durée de la vie humaine (70 ans). Exposition limite veut dire sans risque appréciable d’effets nocifs. Pour un homme de 70 kg et une durée de vie de 70 ans, cela correspond à l’ingestion quotidienne de 35 ml, soit 7 cuillerées à café, d’argent colloïdal à 10 ppm. On a de la marge en effet 😉
  2. La dose orale critique est la quantité journalière à ne pas dépasser. Toujours pour le même bonhomme et pour la même durée de vie, cela serait 7 cuillerées à soupe, d’une solution d’argent colloïdal à 10 ppm.
    • Dose létale
Pour un homme de 70 kg (suite à des expériences rapportées dans le livre de Frank Goldman) il faudrait 1,324 g d’argent (soit 132,4 litres d’une solution d’argent colloïdal à 10 ppm !!) à injecter d’un seul coup. Nous sommes évidemment assez loin de quelques cuillerées à soupe « autorisées » par l’EPA !

 

Bon j’espère que tout cela va rassurer tout le monde, sachant que comme je l’ai évoqué dans mes précédents messages, seul l’expérience pourra confirmer ce qu’un livre apporte et puis, chaque organisme réagit différemment, encore heureux que pour le moment nous ne réagissions pas tous de la même façon.

[1] Environmental and protection agency (Agence américaine pour la protection de l’environnement)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Risques, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.