AC : Cas de mon collègue guéri avec l'argent colloïdal

Cette semaine, j’ai un collègue qui arrive lundi au travail et qui ne nous sert pas la main, il nous prévient qu’il a choppé un gros rhume, de toutes les façons, cela se voit, pas la peine d’être un devin. Vers la fin de la journée, je lui propose s’il veut que je lui donne un peu d’argent colloïdal (j’en ai toujours un peu sur moi, une petite fiole que je garde en poche pour les yeux) il me dit OK. Je lui donne un peu à 16h45 et encore un peu à 17h30 et lui dis que je lui apporterai un petit flacon le lendemain. Mardi matin, je lui donne le flacon de la solution d’argent colloïdal (8 ppm) et lui demande d’en prendre toutes les deux heures un peu en gardant en bouche une minute. Il prend deux autres cuillères à deux heures d’intervalles et devinez quoi, mercredi matin, il revient au boulot et il nous sert la main de nouveau, ce matin jeudi, il est en pleine forme. Je lui demande s’il a pris autre chose comme médoc, il me dit non à part un sirop contre la toux. Il me rend le flacon et le flacon est à moitié vide. Il n’avait même pas tout bu et pourtant c’est un grand gaillard.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Témoignages, Traitements, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.